Accueil La Une Monde

Le Pakistan dénonce la frappe américaine qui aurait tué le chef des talibans

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

Le Pakistan a dénoncé dimanche la frappe de drone américaine qui pourrait avoir tué le chef des talibans afghans, la qualifiant de «violation» de sa souveraineté.

L’opération menée près de la frontière afghane est «une violation de la souveraineté» du Pakistan, a souligné le ministère des Affaires étrangères dans un communiqué, ajoutant que le Premier ministre et le chef d’Etat major avaient été informés du raid après qu’il ait eu lieu.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs