Accueil Immo

Property management: Esset Benelux joue d’emblée dans la cour des grands

Un nouvel acteur de la gestion immobilière destinée aux clients institutionnels fait son apparition au Benelux. Dans son portefeuille, on trouve déjà 1,6 million de m2 de bureaux et de centres commerciaux.

Article réservé aux abonnés
Journaliste en charge du Soir Immo Temps de lecture: 4 min

Un nouvel acteur du property management pour les clients institutionnels est né. Son terrain de jeu sera la Belgique, les Pays-Bas et le Grand-Duché de Luxembourg. Il s’appelle Esset Benelux, du nom de ce groupe déjà actif en France, lui-même dépendant du groupe Foncia, devenu il y a quelques jours (le 5 janvier) Emeria. Attention, il faut suivre.

Pour ceux qui auraient raté un épisode, on rappellera donc ici qu’Emeria est dirigé par Guillaume Pinte, l’ancien patron de l’OP (Office des Propriétaires), qui a fusionné en décembre 2020 avec Trevi (alors dirigé par Eric Verlinden), fusion opérée sous l’égide de Foncia. Il est clair que depuis ce moment-là, les dirigeants du mastodonte français réfléchissaient à développer une activité de property management au Benelux. Des négociations furent ainsi entamées avec Codabel, un spécialiste de la gestion de biens, et le courtier professionnel Cushman & Wakefield, qui voulait se séparer de sa branche « Asset services ».

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Immo

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs