Accueil Société

Pourquoi certains ne contractent pas le coronavirus, même s’ils vivent avec une personne infectée

Une nouvelle étude publiée lundi dans la revue scientifique « Nature » tente d’expliquer pourquoi certaines personnes ne sont pas positives au covid-19, alors qu’elles sont entourées de personnes infectées.

Temps de lecture: 1 min

Certaines personnes, qui vivent pourtant avec l’une ou l’autre personne infectée, ne contractent pas le coronavirus. Une nouvelle étude publiée lundi dans la revue « Nature » tente d’expliquer ce fait, selon les informations de Het Laatste Nieuws .

L’étude a suivi un certain nombre de familles à Londres dans lesquelles une personne avait été testée positive par le covid-19, avec un test PCR. « Nous avons ensuite observé les autres membres de la famille, et s’ils étaient infectés ou non », a expliqué l’infectiologue Ajit Lalvani de l’Imperial College de Londres à la chaine d’information Sky News. Les sujets qui ne sont pas tombés malades comportaient déjà un nombre élevé de cellules immunitaires, probablement parce qu’ils avaient été infectés par un autre coronavirus auparavant, comme un rhume. Cette découverte suggère donc que les cellules que l’on développe grâce à d’autres virus permettent de protéger contre l’infection de covid-19.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

25 Commentaires

  • Posté par Huys Eric, mardi 11 janvier 2022, 17:52

    Apparemment, un article qui ne va pas dans le sens du courant principal quotidien, peut déranger certains provax... Il y aurait donc des gens qui s'en sortent indemne sans vaccin!, Bigre, pourvu que cela ne s'ébruite pas!

  • Posté par MAESEN Jean-Luc, mercredi 12 janvier 2022, 9:56

    Et à nouveau, <Huys> le "jésuite surdoué" à la manoeuvre... En effet, rien de nouveau dans le fait que certains "font la maladie" (ou la font "à peine", tant mieux pour eux) sans conséquence grave. Mais rien de nouveau non plus dans le fait que d'autres en souffrent plus ou moins gravement, jusqu'à se retrouver en hôpital, en USI, intubés, ou ... au cimetière. Et pour ce qui concerne ces derniers, les non-vaccinés ont un risque 8 à 9 fois plus élevé de subir ce sort-là. Mais ça, le "jésuitissime" <Huys> évite de le rappeler...

  • Posté par massacry olivier, mardi 11 janvier 2022, 21:43

    Ernotte sombre de plus en plus dans l'antivax des plus primaires en répétant leur rhétorique basique: le vaccin serait plus dangereux que la maladie.

  • Posté par Ernotte Sébastien, mardi 11 janvier 2022, 19:55

    Oui il y en a. Hors groupes a risques, quasi tous d ailleurs. Par contre avec les injections arn, il n y a pas que les groupes à risques qui ont des problèmes...

  • Posté par massacry olivier, mardi 11 janvier 2022, 19:04

    Idiotie quand tu nous tiens, oui cela est une évidence à < postériori>, < a priori> ce principe revient à jouer à la roulette russe !

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko