Accueil Marché de l’art

Stijn Cole: abstractions à l’horizon

L’artiste expose pour la première fois en solo à Bruxelles, chez Irène Laub : des « abstractions » de paysages à la force évocatrice presque romantique.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

On se souvient de ses bronzes installés par Yolande De Bontridder dans l’opulent jardin de la Villa Carpentier, à Renaix, mais aussi d’expositions plus monumentales au S.M.A.K. et au MSK de Gand, sans oublier une présentation de multiples à la Villa Empain, ou encore la dernière biennale du Parc d’Enghien. Longtemps établi à Chimay, Stijn Cole (Gand, 1978) fait partie des plus importantes collections institutionnelles d’art contemporain en Belgique, notamment la collection Belfius, le BPS22, le Musée d’Ixelles et l’Ambassade belge à Washington.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Marché de l’art

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs