Accueil Société

La troisième dose bientôt requise pour avoir un Covid Safe Ticket valable, confirme Frank Vandenbroucke

Le ministre fédéral de la Santé Frank Vandenbroucke (Vooruit) l’a confirmé : la dose booster sera bientôt obligatoire pour bénéficier d’un Covid Safe Ticket valable.

Temps de lecture: 2 min

Le ministre fédéral de la Santé publique Frank Vandenbroucke a confirmé mardi en commission de la Chambre que la dose booster du vaccin contre le covid-19 sera bientôt requise pour avoir un Covid Safe Ticket valable.

« Il viendra un moment, dont la date n’est pas encore fixée, où la réception du booster sera décisive pour avoir le feu vert du Covid Safe Ticket », a-t-il indiqué en réponse à des questions de Franky Demon (CD&V), Kathleen Depoorter (N-VA), Daniel Bacquelaine (MR), Robby De Caluwé (Open Vld) et Sophie Rohonyi (Défi). « Et cela ne va pas prendre beaucoup de temps. Ce sera une décision européenne », a ajouté le ministre, évoquant sans plus de précisions « un certain nombre de semaines ». « Cela me semble logique dans le contexte actuel. Il semble que, après quelques mois, l’impact de la vaccination de base diminue fortement et que le booster renforce de façon significative. »

Selon Frank Vandenbroucke, la campagne de la vaccination booster se déroule « bien plus rapidement que ce que nous avions annoncé au départ ». « Le schéma original tenait compte d’une vaccination de la plupart des Belges majeurs d’ici fin janvier. Dans l’état actuel des choses, il ne faudra pas envoyer d’invitations début février. Elles auront toutes déjà été envoyées en janvier ». Le ministre a toutefois concédé « plus d’hésitations face à ce booster par rapport au premier vaccin », ajoutant qu’il y avait encore « des efforts à fournir ».

Par ailleurs, un avis a été demandé au Conseil supérieur de la Santé concernant l’administration du booster aux jeunes de 12 à 17 ans. L’agence européenne des médicaments n’a pas encore donné son autorisation.

Dans la majorité, le ministre a reçu le soutien du MR Daniel Bacquelaine : « C’est une réponse à laquelle j’adhère totalement. Il est logique d’intégrer cette troisième dose dans le CST, voire dans un pass vaccinal à venir. Il y a une vraie logique dans cette démarche. »

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

37 Commentaires

  • Posté par Ottinger Jean-Luc, mercredi 12 janvier 2022, 14:47

    Je suis écœuré et déboussolé. La situation sanitaire nécessitait des réactions fortes qui reposent selon moi sur des principes simples : 1°) l'écoute des experts scientifiques 2°) la recherche de l'intérêt général Ces points suffisent à justifier la prise de risques d'une vaccination (intégrée dans l'analyse scientifique) et la limitation des libertés individuelles (compensée par l'intérêt général). Jusqu'à présent j'ai à peu près tout accepté : dans ce cadre individuel, le confinement, les restrictions, la vaccination dès la première invitation, les tests, le tracing jusqu'à domicile ; dans le cadre professionnel, les cours en distanciel, en présentiel, en semi présentiel, le report des examens, l'annulation de deux voyages scolaires, l'encadrement d'élèves en difficulté croissante, la participation à des plates-formes bénévoles de remédiation ; dans le cadre des loisirs et de la culture, l'annulation de concerts avec ma participation, des séjours résidentiels pour la création de ceux-ci, la fermeture des lieux de loisirs, l'annulation des vacances et des locations, le confinement de la culture en général (pas le lock down de décembre). J'ai continué à partager ma conviction de l'utilité du vaccin en exposant tant que je pouvais l'importance des deux aspects évoqués plus haut. Cette obéissance et ce militantisme m'ont mis pour certains de mes amis du côté des « moutons dociles ». ... et maintenant... L'Agence Européenne du Médicament exprime des doutes, affirmant que « l'injection de doses répétées n'était pas une stratégie 'durable' »(Marco Cavaleri, chef de la stratégie vaccinale de l’EMA, 11 janvier 2022, en parlant, il est vrai, de la 4e dose). « Actuellement, les approvisionnements en vaccins anti-COVID#19 sont insuffisants pour vacciner tous les groupes prioritaires contre la COVID#19. Atteindre les personnes les plus à risque par la première série de vaccination doit passer en priorité avant l’administration de doses de rappel à des personnes ayant déjà été vaccinées. Pour le moment, l’OMS ne recommande pas de doses de rappel »(issu directement du site de l'OMS https://www.who.int/fr/emergencies/diseases/novel-coronavirus-2019/question-and-answers-hub) « Des programmes de rappel sans discernement ont toutes les chances de prolonger la pandémie, plutôt que d'y mettre fin, en détournant les doses disponibles vers les pays qui ont déjà des taux de vaccination élevés, offrant ainsi au virus plus de possibilités de se répandre et de muter » (déclaration du Dr Tedros, directeur général de l'OMS, le 27 décembre 2021). Mes sources ne sont pas celles du dark web complotiste. Les convictions qui m'ont guidé durant ces deux années de pandémie m'invitent à ne pas me faire injecter de troisième dose pour l'instant. Ni les avis scientifiques des autorités COMPÉTENTES, c'est-à-dire INTERNATIONALES, ni l'intérêt général, c'est-à-dire celui de l'HUMANITÉ, ne sont pris en compte. Je me retrouve dans une Belgique égoïste, nationaliste voire régionaliste, au milieu d'une Europe idiote qui n'écoute que distraitement ses propres instances et encore moins l'Organisation des Nations Unies. Une Belgique qui négocie auprès d'une multinationale pharmaceutique l'achat d'une quatrième dose d'un vaccin précieux dont l'Europe aurait pu (et dû) supprimer le brevet. Une Belgique qui va me supprimer mon Covid Save Ticket dans quelques semaines. Je n'aurai plus accès aux restaurants, aux bars, aux lieux de culture, au voyage. Je vais dire à mes élèves que je ne partirai pas en voyage scolaire... ils vont faire le raccourci que je suis un anti-vaccin alors que je continue à affirmer que le vaccin est la seule voie de sortie de cette pandémie. ... je suis dégoûté. Et je crache ici toute ma colère et mes craintes pour l'avenir : si l'Europe continue avec une telle arrogance de piller la terre en dépit des avis de l'ONU, que fera-t-elle face au défi du réchauffement climatique ? Tous le disent : le Covid n'est qu'un aperçu de ce qui nous attend en matière de nécessité d'action commune.

  • Posté par Peeters R, mardi 11 janvier 2022, 19:00

    la caravane est dans une impasse à mensonges! Périmé le 15 janvier, le pass sanitaire pourra être prolongé jusqu’au 15 avril. Contrairement à la France, la troisième dose ne sera pas obligatoire pour conserver un CST valide.(bande de menteurs article du 15 décembre!)) https://www.lesoir.be/412580/article/2021-12-15/coronavirus-le-cst-prolonge-jusquau-printemps-bruxelles-et-en-wallonie?

  • Posté par Smyers Jean-pierre, mercredi 12 janvier 2022, 12:20

    Là où William Dalton passe, le Covid trépasse.

  • Posté par MAESEN Jean-Luc, mercredi 12 janvier 2022, 11:05

    Question "caravane à mensonges (à répétition) et manipulations malsaines", <Pe(e)ters R(at)>, vous en êtes l'ultime Sultan ; on peut sans hésitation vous attribuer le "titre" de <Soliman le merdique>, l'empereur souverain des égouts de la désinformation les plus infects.

  • Posté par massacry olivier, mardi 11 janvier 2022, 21:51

    <Etats-Unis: le nombre de décès dans les villes touchées tôt par omicron en forte hausse> . Et pour rappel voici tes amours: < Ce jeudi 6 janvier à 12:11 Peeters le croisé de mauvaise foi affiche sans vergogne son penchant pour le pire des révisionnismes, son soutient à l'idéologie nazie : https://www.lesoir.be/node/415865/comments?page=1>. Les donneurs de leçons de ton genre, un slogan existe maintenant , on les emmerde !

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko