Accueil

Fitur: malgré Omicron, près de 60.000 professionnels du tourisme attendus à Madrid

Près de 60.000 professionnels du tourisme venant de 107 pays participeront la semaine prochaine au salon international Fitur de Madrid, maintenu en "présentiel" malgré l'explosion des cas de Covid générée par la vague Omicron, ont annoncé mardi les organisateurs.
Temps de lecture: 2 min

Au total, 7.000 entreprises du secteur touristique ont confirmé leur présence à cette 42e édition du Fitur, prévue du 19 au 23 janvier. Ce salon touristique, organisé tous les ans à Madrid, est l'un des plus grands au monde.

La participation restera toutefois bien inférieure au chiffre record de janvier 2020, juste avant la pandémie. A l'époque, près de 150.000 professionnels avaient fait le déplacement.

Pour cette 42e édition, les organisateurs n'ont pas mis en place de limitation de jauge. Ils ont introduit en revanche plusieurs mesures sanitaires. Les participants, pour accéder au salon, devront ainsi présenter un certificat de vaccination ou un test Covid négatif de moins de 24 heures. Ils devront par ailleurs porter un masque FFP2, tandis que les zones de repas seront installées en extérieur.

Ce salon va "démontrer qu'il est possible de maintenir l'activité économique tout en combattant le virus", a souligné José Vicente de Los Mozos, président du comité exécutif du parc des expositions Ifema, où se tient le Fitur.

Les organisateurs avaient annoncé début janvier qu'ils maintiendraient l'événement, malgré l'explosion des cas de Covid-19 et à l'inverse du principal salon du tourisme, l'ITB de Berlin, qui devait se tenir en mars mais a été annulé.

"Nous devons apprendre à vivre avec le virus", a justifié mardi le président du Comité organisateur du Fitur Javier Sánchez-Prieto, par ailleurs président de la compagnie aérienne Iberia.

Cette édition va se tenir "dans un contexte très compliqué", mais il est important que le salon se tienne, alors que "le secteur du tourisme a montré sa capacité de résistance et d'adaptation" face au Covid, a ajouté José Vicente de Los Mozos.

L'Espagne, deuxième destination touristique mondiale derrière la France avant la pandémie avec 83,5 millions de touristes étrangers en 2019, a vu le nombre de cas de Covid exploser pendant les fêtes de fin d'année et possède actuellement l'une des incidences les plus élevées d'Europe.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs