Accueil Société

Pour la première fois, un homme bénéficie du cœur d’un cochon

Des chirurgiens américains ont réussi à transplanter un cœur issu d’un porc génétiquement modifié sur un patient de 57 ans qui ne pouvait pas bénéficier d’une greffe humaine en raison de son état de santé. Une avancée majeure qui suscite beaucoup d’espoirs.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 4 min

C’est une avancée chirurgicale majeure, qui ouvre des perspectives inouïes pour les patients en attente de greffe d’organe – en Belgique, ils étaient 1.350 à patienter sur liste d’attente en 2021. Des chirurgiens américains de l’université du Maryland ont réussi ce vendredi à greffer sur un patient un cœur issu d’un porc génétiquement modifié. L’opération, autorisée la veille de l’an neuf par l’agence américaine des médicaments (FDA), a duré huit heures. C’est également une première mondiale : pour la première fois, un cœur d’animal continue à fonctionner à l’intérieur d’un humain sans rejet immédiat.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

15 Commentaires

  • Posté par D. Frederic, mercredi 12 janvier 2022, 18:51

    @Jean Luc aucune idée mais je préfère m'en tenir à l'ironie à l'égard des antivax ;)

  • Posté par stals jean, mercredi 12 janvier 2022, 17:55

    à Dupont Vincienne, merci de cette précision...néanmoins, mon commentaire était quelque peu du troisième voir du quatrième degré...d'ailleurs je visais en fait et plus encore une autre communauté plus inamicale encore, celle la, du coté de nos cousins les porcins ...

  • Posté par stals jean, mercredi 12 janvier 2022, 15:46

    Dommage pour eux, mais cette immense et bien intelligente avancée technologique, qui n'est pas casher pour un sous, certain de nos frères humains refuseront très probablement d'en profiter...Aie aie aie au rejet...par la censure de service...

  • Posté par Dupont Vincienne, mercredi 12 janvier 2022, 16:13

    En fait, cette opération est parfaitement casher. Lorsqu'il s'agit de sauver une vie, les prescriptions alimentaires passent au second plan. Interrogez un rabbin à ce sujet et il vous le confirmera :-)

  • Posté par D. Frederic, mercredi 12 janvier 2022, 14:40

    Comme c'est le premier, il aurait dû refuser car on lui a sans doute implémenté une puce 5G et puis il n'a pas eu assez de recul non plus...et sa liberté? Bref.

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs