Accueil Sports

Le Covid-19 et les blessures: «Jouer à tout prix car les imprévus font partie du sport»

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Absents lors de l’intégralité du stage, Marco Ilaimaharitra et Stelios Andreou ne sont pas pour autant sur la touche pour les semaines à venir. Y compris pour le déplacement au Bosuil de dimanche après-midi. « Ils ont continué à travailler chez eux et on les a suivis. Marco s’est entraîné avec Nico (NDLR : Still, le T3 resté en Belgique après être devenu papa récemment) ce lundi et on sait dans quelle condition il est. Oui, il lui manque une semaine d’entraînement dans les jambes, mais c’est un athlète de haut niveau et il y a un facteur psychologique qui entre en ligne de compte et qui doit faire en sorte de compenser un manque physique. Quant à Stelios, il est jeune (19 ans). Il a eu du mal en décembre parce qu’il a dû tout enchaîner et cette semaine de plus sur la touche lui aura même peut-être fait du bien. De toute façon, je suis de nature optimiste donc je prends les choses par le bon bout. »

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Sports

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs