Accueil Opinions Chroniques

«La lettre d’Ivan De Vadder»: Les ministres limbourgeois du gouvernement flamand: des canaris dans la mine de charbon

Les temps ne sont plus à la camaraderie entre Lydia Peeters, Zuhal Demir et Wouter Beke, les trois ministres limbourgeois du gouvernement flamand. L’équipe dirigée par Jan Jambon a du plomb dans l’aile.

Article réservé aux abonnés
Chroniqueur Temps de lecture: 5 min

Le nom « Limbourg » qui, au 19e siècle, a été donné à la grande province du Limbourg des Pays-Bas Unis, vient de l’ancien duché de Limbourg, autour de la ville de Limbourg sur la Vesdre. Comme le duché était principalement situé dans le département de l’Ourthe, qui s’appelait depuis 1815 la province de Liège, le nom de la région du Limbourg, dont Guillaume Ier détenait toujours le titre ducal, risquait de se perdre. C’est pourquoi l’ancien nom fut transféré à la nouvelle « province mosane ». L’ancien Pays de Loon en fait également partie, à partir duquel la province belge du Limbourg est née en 1839.

En Flandre, la province de Limbourg est probablement la plus homogène. Les Limbourgeois eux-mêmes parlent du « sentiment limbourgeois ». Il peut être défini comme une forte conscience provinciale, un patriotisme régional prononcé, disons un chauvinisme provincial.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Chroniques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs