Accueil Monde Afrique

Libye: des centaines de migrants arrêtés et battus devant les locaux d’une agence de l’ONU

Depuis trois mois, des centaines de migrants campaient devant un centre du Haut-Commissariat aux réfugiés pour demander protection. 600 personnes ont été arrêtées, certaines violentées.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Enquêtes Temps de lecture: 4 min

Une agression par arme blanche ; un blessé (aux deux jambes) ; deux potentielles fractures ; deux bandages ; un mineur non accompagné blessé (un soldat l’a poussé et lui a fait mal au visage avec le pied) » Médecins sans frontières a dressé un bilan sinistre après la visite du camp de détention Ain Zara, à Tripoli, où les 600 migrants – y compris des femmes et des enfants – qui protestaient devant les locaux du Haut-Commissariat aux réfugiés ont été envoyés après des arrestations dénoncées comme violentes. La Croix-Rouge qui est intervenue sur place lors de l’intervention des forces de l’ordre au petit matin, lundi, rapporte avoir traité un patient pour une blessure par balle.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Courtial Sosthène, mercredi 19 janvier 2022, 16:50

    Dans les blogs du « Diplo » : Archive de 2017 en accès libre : « Esclavage des migrants en Libye : des responsabilités collectives » par Sabine Cessou, 22 novembre 2017. https://blog.mondediplo.net/2017-11-22-Esclavage-des-migrants-en-Libye-des

Aussi en Afrique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs