Accueil Monde États-Unis

Coronavirus: le Québec va taxer les non-vaccinés

« On travaille sur une contribution santé » pour « tous les adultes qui refusent de se faire vacciner » car ils représentent « un fardeau financier pour tous les Québécois », a déclaré mardi le Premier ministre québécois François Legault.

Temps de lecture: 2 min

Le Québec, province canadienne fortement touchée par la vague omicron, va mettre en place dans les prochaines semaines une nouvelle taxe – appelée « contribution santé » – qui touchera uniquement les personnes non-vaccinées contre le covid-19.

« On travaille sur une contribution santé » pour « tous les adultes qui refusent de se faire vacciner » car ils représentent « un fardeau financier pour tous les Québécois », a déclaré mardi le Premier ministre québécois François Legault.

Selon lui, les 10 % de Québécois qui n’ont reçu à ce jour aucune dose de vaccin ne doivent pas « nuire » aux 90 % qui se sont fait vacciner.

« Ce n’est pas à l’ensemble des Québecois de payer pour ça », a-t-il martelé lors d’une conférence de presse, précisant que le gouvernement de la province francophone souhaitait que cela représente un « montant significatif ».

« Je comprends et je sens cette grogne à l’égard de la minorité non-vaccinée qui vient, toutes proportions gardées, engorger nos hôpitaux », a-t-il ajouté.

Le Premier ministre québécois a expliqué que ces 10 % d’adultes non-vaccinés représentaient 50 % des personnes en soins intensifs, évoquant une situation « choquante ».

Pour tenter d’endiguer la nouvelle vague, le Québec a annoncé le 30 décembre le retour de certaines restrictions, dont le couvre-feu dès 22 heures et l’interdiction des rassemblements privés.

Au total, 2.742 personnes atteintes du covid sont hospitalisées au Québec, qui compte environ 8 millions d’habitants et quelque 255 personnes se trouvent aux soins intensifs.

Les hospitalisations continuent aussi d’augmenter en Ontario, la province voisine et la plus peuplée du Canada avec 3.220 personnes hospitalisées (+753 en 24 heures) tout comme le nombre de personnes aux soins intensifs (477, +39).

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

9 Commentaires

  • Posté par Buchin Stephan, mercredi 12 janvier 2022, 10:40

    Truc de fou. Si on commence comme ça, taxons également les obèses ou les diabétiques qui finiront aussi un jour à l'hôpital alors qu'ils auraient pu faire un régime. Bel exemple de démocratie totalitaire.

  • Posté par Smyers Jean-pierre, mercredi 12 janvier 2022, 12:51

    Rappelez-moi comme se mesure la contagion de l'obésité et du diabète, M. Buchin? Je suis intéressé.

  • Posté par collin liliane, mardi 11 janvier 2022, 22:53

    Excellente idée, mais trop limitée. Si certains ne désirent pas se faire vacciner, qu'ils assument jusqu'au bout les éventuelles conséquences de leur choix en réglant eux-mêmes le montant de leur hospitalisation. Et comme on n'est pas chien, on déduira volontiers le prix de trois vaccinations :-)

  • Posté par Tihon Gilles, mardi 11 janvier 2022, 22:33

    Mais quelle bonne idée! Nous devrions faire pareil.

  • Posté par K A, mardi 11 janvier 2022, 22:26

    Peut on faire pareil pour les fumeurs?

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en USA

Etats-Unis: Nancy Pelosi est candidate à sa réélection

La présidente de la chambre des représentants Nancy Pelosi, femme la plus puissante de Washington, a annoncé mardi être candidate à sa réélection au congrès des Etats-Unis. Elle n'a toutefois pas précisé si elle souhaitait se maintenir au poste de "speaker".
Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs