Accueil

Un budget mobilité pour tous les travailleurs séduit les Belges, selon une enquête Touring

L'idée d'un budget mobilité proposé à tous les travailleurs et non uniquement à celles et ceux qui ont droit à une voiture de société a remporté les faveurs de sept répondants sur dix à une enquête de Touring, indique mercredi l'organisation de mobilité. Un tiers des sondés souhaiterait bénéficier d'un montant d'au moins 500 euros par mois.
Temps de lecture: 2 min

Sur le millier de Belges interrogés, 70% souhaitent que le budget mobilité, lancé il y a près de trois ans, puisse être proposé à toute personne qui travaille et non seulement à celles qui ont droit à une voiture de société. Ce budget permet de choisir entre une voiture ou une alternative comme un vélo (électrique), un abonnement aux transports en commun, des frais d'hébergement et/ou du liquide. "Mais cette formule tarde à s'imposer au sein des entreprises", souligne Touring, alors qu'un sondé sur cinq ignore si son employeur propose une telle solution.

Pour l'organisme, les employeurs ont "tout intérêt à mieux communiquer sur le budget mobilité et à l'intégrer pleinement dans la politique de l'entreprise" alors que le sondage montre que les travailleurs le considèrent comme un avantage extralégal intéressant. "La véritable percée de la formule n'interviendra que si elle devient accessible à tous les travailleurs belges", insiste toutefois Touring.

Concernant le montant, 60% des sondés considèrent qu'à partir de 200 euros par mois, le budget mobilité deviendrait attractif. Un tiers attend au moins 500 euros par mois. Les employés et les personnes âgées de 35 à 49 ans sont les plus gourmandes.

Les propriétaires d'une voiture de société ne sont pas très enclins à abandonner leur véhicule: quatre répondants sur dix ayant une voiture de société changeraient d'emploi si cet avantage n'était plus à leur disposition. Ces sondés craignent surtout de ne plus pouvoir se déplacer de manière flexible et efficace, ou ne considèrent pas les alternatives comme valables, éclaire Touring.

Pour l'organisation de mobilité, la voiture ne doit pas être exclue du budget mobilité mais celui-ci doit réduire le nombre de déplacements avec son véhicule ou la distance parcourue avec. "Ainsi, vous n'utilisez votre voiture que pour vous rendre à la gare la plus proche et vous vous faites rembourser le ticket de parking par l'employeur", illustre-t-elle.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs