Accueil Société

La cyberattaque contre la Défense plus grave que prévu: elle a duré près d’un mois

Ce n’est que mardi, soit près de quatre semaines après l’incident, que le service de messagerie vers l’extérieur a été réparé.

Temps de lecture: 2 min

La cyberattaque qui a visé la Défense le 16 décembre dernier, semble plus grave qu’initialement diagnostiqué, rapportent mercredi Het Belang van Limburg.

Le système de messagerie interne a été relativement rapidement remis sur pied. Mais qui depuis l’extérieur tentait de joindre une adresse mail de la Défense, recevait une notification que le mail ne pouvait être délivré, et ce depuis quatre semaines.

Le courrier électronique était bien réceptionné mais les militaires ne pouvaient y répondre. Hier, une recherche sur internet était encore impossible pour les membres de la Défense. Les approbations du département des ressources humaines, par exemple pour les gardes ou les opérations à l’étranger, restent en outre encore hors de service. Si bien que le personnel militaire ne peut prétendre à aucune indemnité pour le moment.

Repris complète envisagée le 12 février

Le réseau de la Défense a en effet été coupé de l’internet durant tout ce temps, confirme le cabinet de la ministre Ludivine Dedonder (PS). «Cela s’est avéré nécessaire pour pouvoir contrôler si tout était sûr. Depuis mardi midi, les mails vers l’extérieur peuvent à nouveau être envoyés».

La reprise de la messagerie externe reste toutefois encore sporadique et une reprise complète n’est pas envisagée avant le 12 février. «Nous souhaitons toutefois insister sur le fait que l’attaque n’a eu aucun impact sur notre niveau opérationnel», assure une nouvelle fois le cabinet.

L’attaque aurait pu être perpétrée à cause d’une faille dans la sécurisation d’un logiciel populaire. Le quotidien rapporte que le centre belge pour la cybersécurité avait déjà mis en garde le 13 décembre, soit trois jours avant l’attaque, d’une telle faille, incitant les entreprises à installer des mises à jour au plus vite.

Vendredi, les cabinets des vice-premiers ministres vont être informés de la situation. Ce mercredi dans la journée, la commission Défense du parlement se réunit et devrait décider de la tenue d’une audition au plus vite.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

5 Commentaires

  • Posté par Eric Parren, mercredi 12 janvier 2022, 10:03

    La Défense utiliserait-elle les solutions de MS? Et si oui, alors cette faille était connue depuis des mois... Si c'est vraiment ça... J'ai envie de rire et à la fois je suis effrayé par tant d'incompétence...

  • Posté par Noelb Renzo, mercredi 12 janvier 2022, 9:30

    Un mois ! Nous sommes nuls ! La risée de tous ! A qui la faute ? Alex, où es-tu ?

  • Posté par ADAM Jean-Victor, mercredi 12 janvier 2022, 8:48

    L’armée belge, laissez-moi rire ! Un tapis rouge pour les Russes …

  • Posté par Smyers Jean-pierre, mercredi 12 janvier 2022, 13:30

    C'est donc pour eux que votre usine à intox tourne, Joe Dalton/ ADOLF.

  • Posté par Adolphe Bonisseur, journaliste citoyen et fact-checker, mercredi 12 janvier 2022, 9:02

    Les Russes seront nos liberateurs

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko