Accueil Société

Une étude tente d’expliquer pourquoi certains ne contractent pas le coronavirus

Une étude publiée lundi dans la revue scientifique « Nature » tente d’expliquer pourquoi certaines personnes ne sont pas positives au covid-19, alors qu’elles sont entourées de personnes infectées.

Temps de lecture: 1 min

Certaines personnes, qui vivent pourtant avec l’une ou l’autre personne infectée, ne contractent pas le coronavirus. Une nouvelle étude publiée lundi dans la revue « Nature » tente d’expliquer ce fait, selon les informations de Het Laatste Nieuws .

L’étude a suivi un certain nombre de familles à Londres dans lesquelles une personne avait été testée positive par le covid-19, avec un test PCR. « Nous avons ensuite observé les autres membres de la famille, et s’ils étaient infectés ou non », a expliqué l’infectiologue Ajit Lalvani de l’Imperial College de Londres à la chaîne d’information Sky News. Les sujets qui ne sont pas tombés malades comportaient déjà un nombre élevé de cellules immunitaires, probablement parce qu’ils avaient été infectés par un autre coronavirus auparavant, comme un rhume. Cette découverte suggère donc que les cellules que l’on développe grâce à d’autres virus permettent de protéger contre l’infection de covid-19.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Sur le même sujet

Aussi en Société

Vrai ou faux: les chiffres de Sciensano sont-ils pollués par des patients qui ne sont pas malades du covid?

Plutôt vrai. Si les admissions à l’hôpital ne recensent que des patients qui souffrent du covid, le nombre total de lits occupés dans les unités covid des hôpitaux belges inclut une partie de malades positifs au virus, mais admis pour une autre raison. Un phénomène que Sciensano ne peut pas chiffrer, mais qui n’est pas anecdotique vu la forte circulation d’omicron en ce moment.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko