Accueil Sports Football Football à l'étranger

Tunisie-Mali arrêté prématurément à la CAN: le sélectionneur tunisien dénonce «une décision inexplicable»

L’arbitre de la rencontre a mis, à deux reprises, un terme à la rencontre avant la fin du temps réglementaire.

Temps de lecture: 2 min

Le sélectionneur de la Tunisie, Mondher Kebaier, a qualifié « d’inexplicable » la décision de l’arbitre du match de la CAN Tunisie-Mali d’arrêter prématurément la rencontre avant son terme par deux fois, mercredi à Limbé (Cameroun).

« Il nous prive pratiquement de sept ou huit minutes de temps additionnel. Sa décision est inexplicable », a dénoncé le sélectionneur en conférence de presse après la rencontre.

L’arbitre zambien Janny Sikazwe « siffle la fin du match, il nous demande d’aller aux vestiaires, les joueurs font un bain de glace pendant 35 minutes et après il vient et nous demande de revenir sur le terrain ? Ça fait presque 30 ans que je suis dans ce domaine et je n’ai jamais vu une situation pareille », a repris le technicien. « Je n’arrive pas à comprendre comment il a pris cette décision. On va voir les décisions qui vont suivre après ».

M. Sikazwe, en charge de la rencontre, a en effet sifflé la fin du match à la 85e minute, soit cinq minutes avant la fin du temps réglementaire, avant de se raviser puis de siffler une seconde fois à la 90e minute sans accorder de temps additionnel.

Environ une demi-heure plus tard, le match a semblé devoir reprendre avec un autre arbitre. Les Maliens sont revenus sur le terrain pour disputer les ultimes secondes du temps réglementaire et un éventuel temps additionnel. Mais les Tunisiens sont restés au vestiaire et le match n’a pas pu reprendre.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Football international

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

SoSoir Voir les articles de SoSoir