Accueil Société

Comité R: une équipe de médiation entre dans la danse pour tenter d’éteindre l’incendie

Accusé de divers manquements par ses deux seconds au sein du Comité R, le patron de la « police des renseignements » Serge Lipszyc s’est à nouveau expliqué ce mercredi devant le Parlement. Alors que le torchon brûle au sein du service, le SPF Stratégie et Appui a été mandaté pour tenter d’arrondir les angles. Une « dernière chance », évoquent certains députés.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 5 min

Depuis son interview parue dans Wilfried peu avant les vacances de Toussaint, dans laquelle il a accusé toutes les strates de l’Etat belge d’être perméables à l’extrême droite, Serge Lipszyc aura connu des journées chahutées. Ce mercredi, le président du Comité R était à nouveau prié de s’expliquer devant commission parlementaire dédiée au suivi de son institution, elle-même mandatée pour effectuer un contrôle des services de renseignements de notre pays. Il n’était pas attendu de lui qu’il y fasse part de ses observations sur telle ou telle problématique relative à la sécurité d’Etat, mais bien qu’il réponde de ses agissements en temps que chef de son organe, après avoir été frontalement attaqué par ceux supposés être ses deux bras droits au sommet du Comité R, les conseillers Pieter-Alexander De Brock et Thibaut Vandamme.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par Frissen Jean-Marie, jeudi 13 janvier 2022, 21:31

    Un Francophone à la tête d'une institution ? Je ne savais pas que cela existait encore...

  • Posté par Lambotte Serge, jeudi 13 janvier 2022, 21:01

    ON NE TOUCHE PAS A UN ANCIEN CONSEILLER DE CHARLES MICHEL. VU!

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs