Accueil Monde Europe

Royaume-Uni: la naïveté, un argument bien maigre pour Boris Johnson

Face à la défense ténue du Premier ministre, les Britanniques pèsent les sacrifices qui ont été faits en mai 2020 alors que Downing Street faisait la fête.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Boris Johnson n’avait pas le choix : mercredi, devant le Parlement britannique, il s’est excusé du nouveau drame provoqué par une fête organisée en mai 2020 au sein de son département. Pour sa défense, il a joué la carte de la naïveté : il s’agissait pour lui d’une réunion de travail pour remercier son staff, alors que les rassemblements entre plusieurs personnes de foyers différents n’étaient pas autorisés. Or, il regrette que « l’événement » ait eu lieu, ce qui montre bien, qu’à la réflexion, le doute est permis quant aux respects des regels anti-covid – un comble pour le gouvernement en charge de les établir.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par Raurif Michel, jeudi 13 janvier 2022, 14:56

    Bojo est le pire des premiers ministres que l'Angleterre à eu depuis le fin de la guerre et ce n'est pas peut dire !!!!!!

  • Posté par Monsieur Alain, mercredi 12 janvier 2022, 21:15

    Attendez .... vous parlez ici de l'élite de l'élite .... celle d'Oxford - de Cambridge. Vous parlez des puissants parmi les puissants. Ceux dont les aïeux régnaient sur le monde et qui ambitionnent de "remettre le couvert". Ceux qui ont inventé le capitalisme et ont provoqué 1.000.000 de morts et 2.000.000 de déplacés au cours de la grande famine d'Irlande en 1845. Et vous venez les emmerder pour trois fois rien, pour ne pas avoir appliquer les règles qu'ils avaient décidé d'appliquer à la population - pardon à LEUR (possessif !!) population. C'est du n'importe quoi - du petit petit.

Aussi en Europe

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs