Accueil Énergie

Jean Hindriks (UCLouvain): «Aujourd’hui, l’Etat est en train de se sucrer sur le dos des ménages»

Pour le professeur d’économie, Jean Hindriks, il y a urgence à agir pour éviter un risque de précarisation et de fragmentation de la société. Il propose d’étudier une « TVA sociale » à 6 % ou un « cliquet inversé » sur l’énergie.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 6 min

Jean Hindriks est président de l’Economic School of Louvain (UCLouvain). A plusieurs reprises déjà, il s’est penché sur la question des inégalités face à l’inflation. Des travaux dont le professeur s’apprête à publier une mise à jour dans le prochain numéro de la revue Regards économiques. « Il faut chercher ce qui se cache derrière les moyennes », nous explique-t-il. « Une inflation ne touche pas tout le monde de la même manière. Pour ce qui concerne l’énergie, c’est assez clair : les revenus les plus bas sont davantage affectés que les revenus les plus hauts. »

Pourquoi cette inégalité d’inflation au détriment des ménages les plus pauvres ?

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

10 Commentaires

  • Posté par Bricourt Noela, jeudi 13 janvier 2022, 17:29

    De toutes les façons, c'est aussi la population dans son ensemble qui assure le paiement de la totalité du budget de l'Etat et ce, proportionnellement aux revenus de chacun. Difficile d'envisager que jamais, ils ne bénéficieront de quoique ce soit.

  • Posté par Lecocq Jean-Louis, jeudi 13 janvier 2022, 15:10

    Ne pas oublier qu'une bonne partie de la facture rétribue le Transport et la Distribution. Or il s'agit là de monopoles aux mains d'intercommunales qui gavent les copains et camarades "recasés" de jetons de présence et autres avantages de toutes nature.

  • Posté par Lilien Raymond, jeudi 13 janvier 2022, 13:03

    Réveillez-moi : j'hallucine ! Suis-je abonné au Soir ou à la DH ? Ce journaliste (Bernard Padoan, qui ne mérite pourtant pas d'être cité) nous offre un titre accrocheur et racoleur en en-tête des déclarations très réfléchies d'un professeur, dont les déclarations intelligentes valaient mieux que cela. Allo Le Soir, dois-je vraiment remplacer mon abonnement par un autre à la DH ?

  • Posté par collin liliane, jeudi 13 janvier 2022, 14:21

    Effectivement. Les titres accrocheurs et décalés que se croient obligés de mettre les journaux sont une plaie d'autant plus grave que certains s'en contentent.

  • Posté par J.-M. Tameyre, jeudi 13 janvier 2022, 12:41

    Ah les familles "monoparentales" une fois de plus. Les divorces en 15 minutes après 20 ans de vie commune qui encombrent les tribunaux. Ceux qui doivent avoir un appartement 3 chambres chacun pour accueillir les enfants en garde alternée "dans des conditions dignes". Qui chacun bénéficient d'aides diverses parce qu'ils n'arrivent pas à joindre les deux bouts. Qui ne pourront jamais aider leurs gosses à avoir un logement. Ah toutes ces familles pauvres qui se sont séparées après 15 minutes au tribunal et à qui personne n'a exigé une thérapie de couple et deux ans de réflexion avec information sur TOUTES les conséquences de leur choix. Merci Mme Onckelinx pour avoir alimenté la précarité afin de décharger les tribunaux.

Plus de commentaires

Aussi en Énergie

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs