Accueil Énergie

Hausse des prix de l’énergie: le bois de chauffage et les pellets en surchauffe

La hausse des prix de l’énergie fait grimper la demande en bois de chauffage, que ce soit le pellet ou la bûche, et indirectement sur les prix, même si ce n’est pas la seule cause.

Article réservé aux abonnés
Journaliste de la cellule wallonne Temps de lecture: 4 min

La forte hausse des prix du mazout et du gaz entraîne une répercussion sur la demande en bois de chauffage, que ce soit le pellet ou la bûche, et indirectement sur les prix, même si ce n’est pas la seule cause. Mais le constat est là : le bois de chauffage sec est rare voire impossible à trouver, même dans des régions forestières comme la province de Luxembourg. Divers vendeurs annoncent une rupture de stock, tant au sud chez Halin à Musson qu’Atout Bois à Bertrix ou JD.Bois à Marche. Il reste au mieux du bois semi-sec mais qui sera utilisable dans 4-5 mois… Cet autre producteur du pays d’Arlon ne peut plus livrer, en serrant les commandes, qu’à ses clients habituels alors qu’il y a une forte demande de nouveaux venus. « Il n’y a plus grand-chose sur le marché. Je refais mon stock pour le prochain hiver… » Il s’agit là d’un problème de quantité plutôt que de prix (entre 65 et 75 euros le stère coupé), qui n’a pas vraiment bougé.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par frederic henry, mercredi 12 janvier 2022, 20:40

    J achete du bois local en Brabant wallon chez un élagueur , payé 75 euros livré en novembre. Parfois Facebook a du bon

Aussi en Énergie

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs