Accueil Culture

Le secret? Un théâtre qui agit comme un champignon hallucinogène

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 5 min

Les Belges, ça ose tout, c’est même à ça qu’on les reconnaît. Prenez Molière. Là où la France courbe forcément un peu l’échine devant son monument national, le plat pays ne s’embarrasse pas de ce legs écrasant. Comme Alceste taille des croupes aux prétendants de Célimène, les scènes belges ne se privent pas pour défriser le grand Poquelin. On se souvient notamment d’un Scapin , au Théâtre du Parc, qui flirtait avec Mai 68, Woodstock et Jimmy Hendrix pour célébrer la liberté de la jeunesse opposée au conservatisme patriarcal. En ce moment même, au Théâtre des Martyrs, Pascal Crochet détricote Don Juan pour interroger… le féminisme, tandis qu’au Varia, on attend de voir ce qui adviendra de Georges Dandin , en avril, sous la houlette de la Clinic Orgasm Society qui projette dans cette pièce une couleur punk et des ressorts proches des dessins animés comme Bip-Bip et Coyote ?

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Culture

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs