Accueil Sports

Les affaires: d’autres parties sur le terrain juridique

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Depuis le mois d’octobre 2018, le monde du ballon rond est secoué par le Footbelgate. De nombreux clubs ont été perquisitionnés. Le Standard n’y a pas échappé. De fausses conventions de scouting concernant les transferts de Cimirot, Santini et Mladenovic, et pour l’entraîneur Aleksandar Jankovic sont signalées dans l’arrêt que la chambre des mises en accusation d’Anvers a rendu à l’encontre de Dejan Veljkovic qui a conclu un accord avec le parquet fédéral en tant que repenti. Le Standard, mais aussi le domicile du président Bruno Venanzi, ont également été perquisitionnés le 29 janvier 2020 dans le cadre d’une enquête menée par le juge d’instruction Michel Claisse concernant l’agent Christophe Henrotay. Les dossiers de transfert de Fai, Yatabare et Luyindama ont été saisis. Et il y a enfin l’affaire Edmilson. Suite au transfert du joueur au Qatar en 2018, le club de Saint-Trond et l’agent Kismet Eris ont porté plainte au pénal en suspectant un montage frauduleux.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Sports

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs