Accueil Sports Football Football belge Standard

Depuis son dernier titre de champion, l’image du Standard s’est dégradée

En 2009, le club de la Cité ardente remportait un deuxième titre consécutif. Il était au centre de toutes les attentions positives. Près de douze ans plus tard, on ne parle plus du tout du Standard de la même manière.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Alors qu’il est en quête d’investisseurs ou d’un acheteur pour redresser le navire qui tangue dangereusement, le Standard est au plus mal sportivement et financièrement parlant. Jamais, depuis la saison 1959-1960, il n’avait été aussi bas dans le classement au terme de la 21e journée. À l’époque, il était seizième et lanterne rouge avec 25 unités. Il terminera néanmoins la saison en boulet de canon et à la sixième place. Quant à l’économie, appauvri aussi par la crise du Covid, le matricule 16 n’a jamais affiché autant de pertes en une saison que les 19 millions du dernier exercice comptable. Autant de facteurs qui nuisent à l’image d’un club qui n’a cessé d’être écornée depuis son dernier titre en 2009.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Standard

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs