Accueil Économie Finances

Plan de reprise: la Belgique attend 847 millions en 2022

La mise en œuvre du plan de reprise entre en phase d’accélération. La Belgique a pas moins de 70 « devoirs » à accomplir en 2022. Avec une belle « carotte » européenne à la clef. Au fédéral, on veut impliquer les partenaires sociaux.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 5 min

Les subsides européens aux plans de relance de l’Etat fédéral et des Régions représentent une coquette somme d’argent. L’an passé, la Belgique avait déjà reçu un préfinancement de 770 millions d’euros – soit 13 % de l’enveloppe auquel notre pays pouvait prétendre dans le cadre de son « plan pour la reprise et la résilience » et estimée initialement à 5,925 milliards. Une nouvelle tranche sera débloquée après l’été, d’un montant de 847 millions. Avant une nouvelle demande de paiement (847 millions) à la fin de l’année.

Pour en bénéficier, la Belgique a dû montrer patte blanche – faire concrètement avancer ses projets d’investissements et mettre en œuvre une série de réformes, comme la révision du régime fiscal des voitures de société, que le ministre fédéral des Finances, Vincent Van Peteghem (CD&V) a dévoilé à la toute fin de l’année passée. Cette année, d’autres « jalons » devront être posés pour bénéficier des tranches suivantes.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Finances

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs