Accueil Monde Europe

Coronavirus: la Hongrie propose une 4e dose de vaccin pour lutter contre omicron

Afin de tenter d’endiguer la forte hausse du nombre des contaminations, sur fond de propagation d’omicron, la Hongrie va offrir une quatrième de dose de vaccin contre le coronavirus à sa population.

Temps de lecture: 2 min

La Hongrie va offrir une quatrième de dose de vaccin contre le Covid-19 à sa population pour tenter d’endiguer la forte hausse du nombre des contaminations, sur fond de propagation d’omicron.

Cette décision survient en plein raz-de-marée de ce nouveau variant qui pourrait toucher plus de la moitié des Européens d’ici à deux mois, selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

Le Danemark avait pris une mesure similaire mercredi à l’intention des plus vulnérables, évoquant « un nouveau chapitre » de la pandémie.

Tous ceux qui le souhaitent « vont pouvoir recevoir une quatrième injection après avis médical », a annoncé à la presse Gergely Gulyas, le chef de cabinet du Premier ministre Viktor Orban.

« Le décret (à ce sujet) sera publié cette semaine », a-t-il précisé.

La Hongrie, dont environ 60 % des 9,8 millions d’habitants ont reçu au moins deux doses, a enregistré jeudi plus de 9.200 nouveaux cas, contre 7.900 la veille, selon les statistiques officielles.

40.000 morts

Ce pays a été durement touché par le Covid-19 avec plus de 40.000 morts depuis le début de la pandémie, soit l’un des taux de mortalité les plus élevés du monde.

M. Orban a été critiqué pour avoir mis fin à la plupart des restrictions au printemps, sans revoir sa politique malgré la dégradation de la situation sanitaire.

Parmi les rares mesures contraignantes, le port du masque est obligatoire dans les transports publics et les lieux fermés, mais peu respecté.

Ailleurs sur la planète, Israël et le Chili ont déjà commencé à offrir une quatrième dose à certaines catégories de leur population.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

9 Commentaires

  • Posté par Staquet Jean-Marie, jeudi 13 janvier 2022, 21:46

    "Parmi les rares mesures contraignantes, le port du masque est obligatoire dans les transports publics et les lieux fermés, mais peu respecté." >>> C'est faux..

  • Posté par MAESEN Jean-Luc, vendredi 14 janvier 2022, 10:08

    Qu'est-ce qui est faux M. Staquet ? L'obligation de port du masque dans ces lieux ? Ou le fait que ce soit peu respecté ?

  • Posté par Martin Roland, jeudi 13 janvier 2022, 20:17

    Orban , le poto du tsarévitch .. qui profite de l'argent de l'UE ! : elle est pas belle la vie ?

  • Posté par Staquet Jean-Marie, jeudi 13 janvier 2022, 21:51

    L'argent de la Wallonie et des ducons assistés dans ton genre? Depuis quand les losers assistés cotisent-ils? Trouve-toi un vrai travail et cotise avant d'accuser les autres. Ta région est à charge du continent depuis des décennies sans aucun progrès. LOL

  • Posté par Raspe Eric, jeudi 13 janvier 2022, 18:25

    staquet devient livide. Allez savoir pourquoi!

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en Europe

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs