Accueil Énergie

Etienne de Callataÿ: «Il faut rendre l’énergie chère supportable pour les bas revenus»

Pour l’économiste Etienne de Callataÿ, il vaut mieux donner des moyens aux ménages en difficultés pour boucler leurs fins de mois, plutôt que de baisser artificiellement le prix de l’énergie.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 4 min

Etienne de Callataÿ est économiste en chef d’Orcadia Asset Management. A ses yeux, une baisse généralisée de la TVA sur l’électricité « est l’exemple parfait de la fausse bonne idée ».

Pourquoi serait-ce mieux d’améliorer les moyens des ménages ?

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

6 Commentaires

  • Posté par Lecocq Jean-Louis, vendredi 14 janvier 2022, 11:02

    "En soit, que l’énergie soit chère, c’est plutôt une bonne chose dans une perspective environnementale " Lobotomisé écolo?

  • Posté par dekoker philippe, vendredi 14 janvier 2022, 9:35

    Personnellement je gagne correctement ma vie et je n'ai pas besoin d'aides...Ca ne me dérange pas que d'autres paient moins cher que moi MAIS je ne veux absolument pas payer PLUS cher pour ça...ne rien attendre de l'état j'ai l'habitude, ça fait 20 ans que le walbanie ne prend que des mesures en faveur de ceux qui gagent moins de 1500 € l'électorat de popol donc mais de là à dire qu'en plus il faut me tondre ..non car ça c'est double peine..De toutes façons la wallonie est la seule région d’Europe ou gagner "un peu" (je ne suis pas "riche" non plus) est un délit

  • Posté par J.-M. Tameyre, vendredi 14 janvier 2022, 8:51

    Pourquoi faut-il encore et toujours que ce soit les mêmes qui paient pour les autres ? La Belgique a une des tensions les plus faibles entre salaires. Autrement dit, les gens qui travaillent ne gagnent pas beaucoup plus que ceux qui vivent d'allocations. Par contre, la Wallonie c'est 2 actifs sur 3 qui travaillent. 33% de chômeurs ou d'allocataires divers plus les pensionnés. Ça devient doucement intenable ce type de raisonnement "social". Enfin, M. De Callatay oublie vite qu'isoler correctement une maison coûte très cher parce que c'est aussi une contribution aux circuits économiques. Avec quoi comme retour ? Des ponctions supplémentaires. Navrant.

  • Posté par Bricourt Noela, vendredi 14 janvier 2022, 9:19

    Entièrement d'accord avec vous.

  • Posté par Bricourt Noela, vendredi 14 janvier 2022, 8:46

    Quels propos convenus et paternalistes. Heureusement que les augmentations ne concernent que les contrats à prix variable puisque les deux tiers de la population ont un contrat à prix fixe. Ceux qui disposent d'un revenu juste au dessus de ceux de la classe moyenne sont écartés d'un simple revers de la main sur base de considérations non objectivées.

Plus de commentaires

Aussi en Énergie

Podcast - Tout comprendre sur la hausse des prix de l’énergie

Les prix de l’énergie explosent. La classe moyenne commence à se tourner vers les CPAS pour y faire face. Mais pourquoi les prix augmentent-ils maintenant ? Qui en profite ? Qui en pâtit ? Le chef du service économie du Soir, Bernard Padoan, nous explique.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs