Accueil Société

Pourquoi l’imam Toujgani, figure emblématique bruxelloise, est interdit de territoire

Mohamed Toujgani, imam de la plus grande mosquée du pays, s’est vu retirer son titre de séjour en octobre « en raison de signes d’un grave danger pour la sécurité nationale ».

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 5 min

Le secrétaire d’Etat à l’Asile et à la Migration Sammy Mahdi (CD&V) a retiré le permis de séjour, le 12 octobre, de Mohamed Toujgani, imam principal de la mosquée Al Khalil à Molenbeek. La décision a été prise selon son cabinet « sur la base d’informations provenant des services de sécurité », et « en raison de signes d’un grave danger pour la sécurité nationale ». Rendue publique par la VRT ce jeudi, l’annonce a créé l’émoi au sein de la communauté musulmane et marocaine à Bruxelles, pour qui Toujgani reste l’imam de référence.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

15 Commentaires

  • Posté par S M, vendredi 14 janvier 2022, 15:47

    Tiens, l'avis de Torrekens qui pense que les frères musulmans sont comme le monstre du Loch Ness dont on parle beaucoup mais qui n'existe pas. Comme c'est surprenant... Ohé, Le Soir, vous penseriez pas à engager des journalistes?

  • Posté par eric biltiau, vendredi 14 janvier 2022, 15:04

    Ce genre de personnage n'est pas là pour le "vivre ensemble" mais bien pour IMPOSER l'islamisme radicale dans notre société avec, hélas, la complicité de certains partis "voyous".

  • Posté par Schollen Luc, vendredi 14 janvier 2022, 13:03

    Et dire que ce bonhomme a le soutien du cdh El Khannouss.... Allô, Messieurs Dallemagne et Prévot ???

  • Posté par collin liliane, vendredi 14 janvier 2022, 13:30

    "Je viens de prendre connaissance des propos honteux, indignes et bien loin de l'humanisme que nous défendons au quotidien, de M. El Khanouss. (...) Je souhaiterais que le comité d'éthique et de déontologie du parti soit saisi et se positionne sur les saillies répétées de M. El Khanouss", a notamment communiqué Opaline Meunier, conseillère communale à Mons". Car effectivement, ce n'est pas la première fois que cet individu montre où sont ses sympathies: en 2010 il avait milité en compagnie pour la libération du djihadiste belgo-marocain Oussama Atar des prisons irakiennes. On connait la suite. Un bon article à ce sujet "Quatre députés belges ont soutenu la libération d'un djihadiste". Mais on peut déjà gager que Kahnnouss qui a fait son apprentissage de la radicalité quand il était chauffeur de bus à la STIB (c'est de là que viennent aussi les fondateurs du parti islam) doublera ses voix aux prochaines communales. Il est profondément regrettable que pour des raisons strictement électoralistes, le CHD ou le PS se laissent infiltrer ainsi par le fondamentalisme islamique. Quant à Ecolo, c'est carrément une conversion.

  • Posté par Schollen Luc, vendredi 14 janvier 2022, 13:03

    Et dire que ce bonhomme a le soutien du cdh El Khannouss.... Allô, Messieurs Dallemagne et Prévot ???

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs