Accueil Société

Coronavirus: les parlements wallon et bruxellois donnent leur feu vert à la prolongation du CST

Le parlement wallon et le parlement bruxellois ont donné leur feu vert à la prolongation du CST jusqu’au 15 avril.

Temps de lecture: 2 min

Tout comme son homologue wallon, le parlement bruxellois a validé jeudi la prolongation, pour une période de trois mois maximum, du Covid Safe Ticket (CST), en Région de Bruxelles-Capitale. Il y a eu 52 votes « pour », 10 « non » (PTB-PVDA et Vlaams Belang), et 23 abstentions -le reste de l’opposition, sauf Vincent De Wolf (MR)- et Bianca Debaets (CD&V) qui ont voté pour.

C’est le gouvernement bruxellois qui a proposé cette prolongation. Selon le ministre bruxellois de la Santé, Alain Maron (Ecolo), les conditions d’application du CST restent inchangées. Cette décision de prolongation du dispositif fait suite à l’avis du Risk Assessment Group (RAG), qui recommande l’utilisation du CST au vu de la situation épidémiologique.

Ce dispositif fera l’objet d’une évaluation mensuelle en fonction de la situation sanitaire.

L’ordonnance actuelle expire le samedi 15 janvier, raison pour laquelle les députés ont été convoqués en séance plénière jeudi en fin de journée.

Idem pour le parlement wallon plus tôt dans la journée

Réuni en séance plénière, le parlement wallon a sans surprise également approuvé, jeudi, le projet de décret prolongeant l’utilisation du Covid Safe Ticket (CST) jusqu’au 15 avril prochain.

La majorité a voté en faveur du texte. Le cdH s’est abstenu et le PTB a voté contre. « C’est une mesure anti-démocratique qui ne fonctionne pas. Elle divise alors qu’on a au contraire besoin de faire société », a notamment justifié la députée d’extrême gauche Laure Lekane.

Lundi, le gouvernement régional avait confirmé sa décision de prolonger l’utilisation du CST en Wallonie pour une période de trois mois supplémentaires, jusqu’au 15 avril 2022 inclus, « compte tenu de la situation épidémiologique actuelle et du nombre croissant de contaminations ».

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

7 Commentaires

  • Posté par STORDIAU Pierre, dimanche 16 janvier 2022, 19:04

    La prolongation du CST , c'est toujours mieux que rien ... en attendant une éclaircie de notre pandémie.

  • Posté par curto calogero, samedi 15 janvier 2022, 15:48

    Le PS, est et reste un parti de comropus, et d'hypocrites, ou sont les promesses avant élection. Retour pension à 65 ans, énergie retour TVA à 6%, maintenant ils sont pour la vaccination obligatoire m'importe quoi, un parti de faux cul.

  • Posté par Adolphe Bonisseur, journaliste citoyen et fact-checker, jeudi 13 janvier 2022, 21:20

    ET quoi en Flandre?

  • Posté par Lecocq Annie, jeudi 13 janvier 2022, 19:56

    Ils sont toujours une guerre en retard nos amis wallons et bruxellois, va falloir renouveler les effectifs, ils sont vieillissants et inefficaces. Wallonie-bruxelles même combat des nuls et le gagnant est ?????

  • Posté par STORDIAU Pierre, samedi 15 janvier 2022, 0:05

    Et n'oublions pas la scène culte de <Ma dalton> administrant une bonne fessée à <Joe Dalton>(Peeters) : un délicieux morceau d'anthologie ! Mdr.

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en Société

Vrai ou faux: les chiffres de Sciensano sont-ils pollués par des patients qui ne sont pas malades du covid?

Plutôt vrai. Si les admissions à l’hôpital ne recensent que des patients qui souffrent du covid, le nombre total de lits occupés dans les unités covid des hôpitaux belges inclut une partie de malades positifs au virus, mais admis pour une autre raison. Un phénomène que Sciensano ne peut pas chiffrer, mais qui n’est pas anecdotique vu la forte circulation d’omicron en ce moment.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko