Accueil Société

Aider les demandeurs d’asile à trouver de l’emploi: une opération pilote à Durbuy

Si le processus est plus connu en Flandre, c’est moins le cas en Wallonie. La Petite Merveille à Durbuy souhaite intégrer des demandeurs d’asile dans son plan de recrutement.

Article réservé aux abonnés
Journaliste de la cellule wallonne Temps de lecture: 4 min

Que font de leurs journées les demandeurs d’asile plus ou moins cloisonnés dans les centres d’accueil du pays, dans l’attente d’obtenir un éventuel statut de réfugié qui leur donnerait alors plus de liberté ? Un peu de sport, de lecture et de travail occupationnel pour leur lieu d’hébergement mais aussi beaucoup d’ennui, d’autant plus que l’attente peut durer un an, deux, trois voire même cinq ans !

Le secrétaire d’Etat à l’Asile et à la Migration Sammy Madhi estime qu’il faut donner un accès potentiel au marché du travail à tous ces demandeurs, après 4 mois de présence dans les centres d’accueil. Il était en visite ce jeudi à Durbuy, au sein de la structure de la Petite Merveille cogérée par Marc Coucke et Bart Maerten, qui ont créé une LPM Academy dans le cadre du plan d’action « demandeur d’asile cherche un emploi ». Une première en Wallonie à ce niveau.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs