Accueil Opinions Éditos

Condamnation d’un tortionnaire syrien: une première historique qui ne doit pas rester sans lendemain

La condamnation à la prison à vie de l’ex-colonel Anwar Raslan en Allemagne en vertu de « la justice universelle » vient enfin de rompre le sentiment d’impunité totale dont jouissaient les tortionnaires syriens et leurs commanditaires.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 3 min

C’est peu de dire de la condamnation à la prison à vie pour crimes contre l’humanité de l’ex-colonel syrien Anwar Raslan, ce 13 janvier à Coblence, en Allemagne, qu’elle constitue une première historique. Il faut bien mesurer la notion d’impunité dont jouissent les tortionnaires et leurs commanditaires en Syrie depuis plus de dix ans pour comprendre la satisfaction des victimes survivantes et de leurs proches.

La réaction sur Twitter de Yahia Hakoum, réfugié syrien en Belgique, en atteste : « En tant qu’ancien détenu à d’Al-Khatib [la prison où Raslan a sévi], je ne sens pas aujourd’hui que justice a été rendue et rien ne peut compenser les heures de torture et d’humiliation que j’ai vécues, mais il faut que les criminels sachent qu’il n’y a pas d’impunité ».

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

6 Commentaires

  • Posté par David Eric, dimanche 23 janvier 2022, 17:35

    La Belgique a exercé la compétence universelle bien avant l’Allemagne : l’ordonnance du juge d’instruction Damien VDM dans l’aff. Pinochet en 1998 et les condamnations de génocidaires rwandais en 2001, 2005, 2007, 2008 ...

  • Posté par Staquet Jean-Marie, vendredi 14 janvier 2022, 11:15

    Pour rappel, le Grand, le très Grand Saint Obama avait fixé des « lignes rouges »… avant de reculer lui-même très loin derrière la ligne rouge. Certains chuchotent même qu’il a délibérément laissé le champ libre aux Russes.

  • Posté par Martin Roland, vendredi 14 janvier 2022, 9:38

    "ceux qui défendent le tyran oculiste, même en Europe" : thierry mariani est un des infâmes personnages qui soutiennent ouvertement ce barbare ! Et que dire du soutien indéfectible du tsarévitch ! Il est partie prenante à toutes ces atrocités, ses avions bombardant de nuit les hôpitaux du Nord Ouest de la Syrie.

  • Posté par Staquet Jean-Marie, vendredi 14 janvier 2022, 11:10

    Tu pars te battre en Syrie après l’Ukraine? Quel warrior, dis donc. J’en suis bouche bée. Une telle maîtrise du jeu vidéo, ce n’est pas donné.

  • Posté par Courtial Sosthène, vendredi 14 janvier 2022, 1:08

    Le devoir de mémoire exige de saluer cette deuxième première historique : le 24 février 2021, Eyad Al-Gharib, un ancien membre des services de renseignement syrien, a été condamné par la justice allemande à quatre ans et demi de prison dans le cadre du premier procès lié aux exactions imputées au régime de Bachar Al-Assad. Certes, il ne s'agissait pas d'un colonel, mais quand même... https://www.rtbf.be/info/monde/detail_allemagne-condamnation-historique-d-un-ex-agent-syrien?id=10704787 et/ou https://www.lemonde.fr/international/article/2021/02/24/condamnation-historique-d-un-ex-agent-syrien-pour-complicite-de-crimes-contre-l-humanite_6071041_3210.html La prochaine condamnation, qu’on espère proche, sera-t-elle la troisième première historique ? Plus la mémoire est courte, plus la dictature est longue.

Plus de commentaires

Aussi en Éditos

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs