Accueil Monde

Un sommet mondial au chevet de l’humanité

6.000 participants, dont 70 chefs d’Etats, sont attendus à Istanbul pour le premier sommet humanitaire mondial. Un lieu symbolique : la Turquie accueille 2,7 millions de Syriens. Redoutant un chapelet de « bonnes intentions », MSF a claqué la porte.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Enquêtes Temps de lecture: 2 min

Attention, c’est une première. Le secrétaire général de l’Onu, Ban Ki-Moon, a invité les grands de ce monde ces 23 et 24 mai, à Istanbul, pour le premier Sommet humanitaire mondial (SMH). L’idée : réunir autour d’une même table ONG, gouvernements et acteurs privés pour essayer de mieux répondre aux crises humanitaires.

Les enjeux sont importants. Selon les observations de l’Onu, jamais depuis la Seconde Guerre mondiale la planète n’a connu une situation aussi dégradée. « L’histoire nous jugera sur la manière dont nous aurons utilisé cette opportunité », avait averti le mois dernier Ban Ki Moon.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs