Accueil Belgique Politique

Tinne Van der Straeten à propos de la hausse des prix de l’énergie: «Personne ne peut s’enrichir de cette crise»

La ministre de l’Energie plaide pour une diminution des taxes fédérales sur l’énergie.

Temps de lecture: 2 min

Tinne Van der Straeten était l’invitée de La Première ce matin, au lendemain d’un débat parlementaire difficile sur les aides à accorder pour contrer les hausses de prix de l’énergie.

« En octobre, novembre, on avait déjà pris des décisions pour aider les plus vulnérables, notamment en agissant sur le tarif social. Il y a deux millions de personnes qui sont aidées aujourd’hui. Mais on constate que les prix continuent à augmenter. Et donc, oui, il faut élargir notre action politique à ceux qui en ont besoin », déclare la ministre de l’Energie. « Les prix ont continué à augmenter après l’hiver, ce que la Creg n’avait pas prévu. »

Pour réduire la facture des consommateurs, le ministre des Finances, Vincent Van Peteghem, avait plaidé mercredi pour une baisse de 21 à 6 % de la TVA sur l’énergie, une idée mise de côté ce jeudi par le Premier ministre à la Chambre, qui veut des mesures « ciblées ». La Vivaldi avance en ordre dispersé, chaque parti faisant sa propre proposition : le PS voudrait un chèque de 200 euros, le MR un système du cliquet.

« La situation nécessite d’étudier toutes les solutions avec une seule finalité, aider les gens », avance la ministre. « Oui, les mesures doivent être ciblées, mais voyons comment on peut agir, soit avec un chèque, soit avec la TVA. Mais surtout avec l’instrument qu’on a déjà créé : on a fait une très grande réforme sur la facture d’énergie, de toutes les différentes taxes fédérales qui existaient, on en a fait une seule accise. »

Des accises qui sont gelées depuis le 1er janvier. « C’est l’arme qu’on a créée, utilisons-la. On a toujours dit aussi, en tant que gouvernement fédéral, que personne ne pouvait s’enrichir de cette crise et donc, oui, il y a des revenus de la TVA qu’on peut utiliser pour rembourser les gens. Et il y a aussi, peut-être, des bénéficiaires excédentaires chez certains acteurs de marché. »

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

16 Commentaires

  • Posté par D L, vendredi 14 janvier 2022, 15:19

    Merci les Écolos, on se souviendra de vous en 2024 pour vous renvoyer dans vos champs

  • Posté par Casier Etienne, vendredi 14 janvier 2022, 12:56

    Et pour ne rien arranger : EDF vient d'annoncer une réduction de sa production en 2022 suite à une série de centrales nucléaires à mettre à l'arrêt (problèmes de corrosion). Du coup le prix de l'électricité monte en flèche sur le marché de l'élctricité

  • Posté par Cornelis Michel, vendredi 14 janvier 2022, 10:54

    Pourquoi mon électricité 100% verte augmente-t-elle ?

  • Posté par Rabozee Michel, vendredi 14 janvier 2022, 10:03

    Ah bon, les fournisseurs ne s'enrichissent pas ? Comment expliquer que comme l'énergie elle-même n'intervient que pour une quarantaine de pourcents dans une facture d'électricité, les postes de cette facture liés aux taxes et surtout au transport augmentent aussi proportionnellement, comme si, puisque l'électricité est plus chère, la faire entrer dans le câble est plus cher !!!!??? C'est le même câble et la même quantité d'énergie pourtant. Un peu comme si le prix d'un tuyau pour acheminer l'eau voyait son prix augmenter avec celui de l'eau qu'il va transporter ???

  • Posté par Fonder Daniel, vendredi 14 janvier 2022, 9:44

    Si les prix sont haut après l’hiver, c’est parce que des crétins ont tout fait pour sortir du nucléaire sans tenir compte de l’urgence climatique. Il faut maintenant compenser les fermetures des centrales, rattraper un rythme de maintenance à long terme pour les existantes et relancer les investissements pour le futur.

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs