Accueil Sports Football Football belge Division 1A

Hein Vanhaezebrouck furieux contre la Pro League et son protocole Covid: «Jouer dans ces conditions, c’est insensé»

Le coach de La Gantoise s’est montré très critique à l’égard de la Pro League, qui a décidé que les joueurs triplement vaccinés ne doivent plus être testés alors que le variant Omicron se propage.

Temps de lecture: 2 min

La D1A reprend ses droits ce vendredi par un duel entre La Gantoise et Courtrai à 20h45. Cette reprise est placée sous le signe de la nouvelle vague de coronavirus provoquée par le variant Omicron. La Pro League a dès lors adapté son protocole, mais n’a pas estimé qu’il fallait reporter la date de la reprise du championnat. De quoi provoquer la colère d’Hein Vanhaezebrouck.

« La proposition de report de la compétition était la plus judicieuse », a commenté l’entraîneur gantois en conférence de presse jeudi. « Mais on nous a répondu que c’était par intérêt personnel. Non, c’est dans l’intérêt général. Il n’y a pas de variant aussi contagieux qu’Omicron, mais apparemment la Pro League et les responsables du calendrier ne l’ont pas compris. »

« Tout ça pour des centimes… »

Vanhaezebrouck n’épargne personne à ce sujet, critiquant également le diffuseur Eleven. « On nous dit qu’il est difficile voire impossible de reprogrammer ces matches reportés. Selon Eleven, ces matches devraient être rattrapés le mardi à 14h. Et là je me dis : ‘Ces gens d’Eleven vivent-ils sur une autre planète ?’ Le Covid-19 existe pour tous. Tout le monde doit s’adapter, respecter les mesures et restrictions. Mais pour Eleven, apparemment, il n’y a pas de restrictions », a fulminé le coach. « Faites jouer ces matches le soir, à la même heure. Quelle raison ridicule pour dire qu’aucun report n’est possible. Tout ça pour des centimes… Pour moi, c’est la santé qui prime. »

Après s’être attaqué à la programmation, Vanhaezebrouck s’en est pris au protocole en place pour la suite de la saison et notamment, à la mesure indiquant qu’une personne triplement vaccinée ne doit plus être testée régulièrement. « Désolé, mais ma femme qui a eu sa 3e dose, est malade. Elle est contagieuse et peut donc transmettre la maladie », explique le technicien de La Gantoise. « Face à Courtrai, deux joueurs vont nous manquer. Ils ont eu le rappel donc il n’y avait pas lieu de les tester, mais nous l’avons fait avant le changement de protocole. Mais selon les nouvelles mesures, ils pouvaient donc parfaitement jouer en étant contagieux. Il y aura des situations où des joueurs contagieux seront sur le terrain. Ça ne peut pas être l’intention de la Pro League, n’est-ce pas ? Jouer dans ces conditions, c’est insensé. »

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Division 1A

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

SoSoir Voir les articles de SoSoir