Accueil Sports Football Diables rouges

«Pour Eden Hazard, retourner à Chelsea serait une erreur presque aussi grande que de rester au Real...» (vidéos)

La situation d’Eden Hazard au Real Madrid reste préoccupante. Le Diable rouge n’entre pas dans les plans de Carlo Ancelotti qui l’a une fois de plus laissé sur le banc. Et ce, aussi bien contre Valence qu’en Supercoupe face au Barça...

Temps de lecture: 3 min

Cette fois, Eden Hazard et le Real Madrid, est-ce bien la fin ? Dans « En attendant le match », notre nouvelle émission podcast/vidéo, Jean-François Remy (rédacteur en chef de Voo-Sport), Emiliano Bonfigli (RTL Sport) et notre journaliste Jonas Bernard tranchent.

« J’espérais le voir partir et qu’il retrouve une certaine sérénité pour la Coupe du Monde, il n’est ni le premier choix à gauche ni à droite. J’ai du mal à voir les choses s’améliorer avec le calendrier du Real Madrid (huitième de finale contre le PSG le 15 février, ndlr) », souligne Emiliano Bonfigli.

Et Jean-François Rémy d’ajouter : « C’est un cas compliqué émotionnellement en Belgique. On veut toujours le voir briller mais on ne peut pas toujours en vouloir aux entraîneurs. Il a eu trois ou quatre matchs pour prouver et ne l’a pas fait. Dans le foot actuel, c’est rentabilité, efficacité et résultat. La question que je me pose c’est : « Est-ce qu’Eden sait lui-même aujourd’hui pourquoi cela ne va plus ? » La greffe n’a pas pris, il faut sans doute aller ailleurs et retrouver ses sensations. »

À 31 ans, Eden Hazard pourra-t-il retrouver un niveau qui lui permettait il y a peu encore de faire partie des plus grands joueurs de la planète foot ?

« Au sein du groupe belge, il restera un joueur important et apprécié », note Jean-François Rémy. « Il a besoin de toucher le ballon, chose qu’on ne lui donne peut-être pas assez l’occasion de faire à Madrid. Quand on regarde à l’Euro, s’il ne se blesse pas le match suivant, on était en train de récupérer petit à petit le grand Eden. Donc je ne suis pas inquiet pour l’équipe nationale. »

« Il avait même fait une bonne préparation. Le problème maintenant, c’est qu’il est fragile, ses petites blessures reviennent régulièrement et provoquent des coups d’arrêt », concède Emiliano Bonfigli. « Il peut encore être l’homme d’un grand tournoi avec de la confiance. Après, je ne pense pas qu’il ait encore de l’avenir à Madrid. Vinicius, avec son impact et son entente avec Benzema, c’est l’autre homme fort des Merengue. C’est pour cela que j’espère qu’il puisse aller ailleurs pour retrouver le plaisir, car il fonctionne au plaisir de jouer. »

Lorsqu’on évoque un transfert, les noms de Chelsea et de Lille, ses anciens clubs, reviennent sur la table. Une bonne ou une mauvaise idée ?

Jonas Bernard est clair à ce sujet : « Je pense que Chelsea, ce serait une erreur presque aussi grande que de rester au Real. Il va se retrouver comme un joueur parmi tant d’autres. Ce serait peut-être mieux qu’il se retrouve dans un club où il figure comme le joueur star et qu’il retrouve ce fameux plaisir. »

Jean-François Rémy a le club idéal pour le Diable rouge : « Moi je pense qu’un coach fait rarement des choix contraires à ses intérêts. Je vais peut-être choquer mais pour moi avec la nécessité du FC Barcelone actuellement, on retrouverait peut-être un Hazard plus performant. Aujourd’hui il possède une qualité exceptionnelle, c’est sa manière de gérer l’espace. Barcelone gère mieux l’espace que le Real et pour moi il aurait mieux été là-bas. Il faut maintenant qu’un entraîneur accepte d’utiliser un Eden tel qu’il est actuellement et qu’il retrouve un réel projet... »

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Diables rouges

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

SoSoir Voir les articles de SoSoir