Accueil Économie Consommation

Panne de havanes

Les pénuries touchent aussi l’industrie du luxe. Ainsi, les havanes se font rares en Europe. En cause, des difficultés propres à Cuba, mais aussi, comme dans d’autres secteurs, la pandémie et une explosion du marché chinois.

Article réservé aux abonnés
Chef du service Forum Temps de lecture: 6 min

Matières premières, semi-conducteurs, conteneurs, papier… les pénuries se multiplient un peu partout sur la planète, désorganisant gravement de nombreux secteurs économiques. Ce phénomène de rareté ne touche pas uniquement les produits essentiels. Ainsi, il règne depuis plus d’un an une pénurie de cigares cubains.

L’information paraîtra peut-être futile à ceux qui ne tiennent pas la dégustation d’un havane pour « un rite absolument sacré » (Winston Churchill) mais pour un vice de parvenus, nocif pour la santé de surcroît… Elle est pourtant illustrative de phénomènes globaux, liés notamment à la pandémie mondiale qui n’en finit plus et au fait que le commerce mondial donne de la gîte sous la houle chinoise.

Depuis 12 ans qu’il officie à la Tête d’Or, la civette blottie dans une petite maison du XVIe siècle à deux pas de la Grand-Place de Bruxelles, Philippe Bornauw n’a jamais connu une telle situation.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Degive Albert, dimanche 16 janvier 2022, 12:01

    Et un journaliste qui croit encore au blocus américain. Le blocus est intérieur. Allez visiter les restaurants débordants de victuailles, et allez faire la file devant une épicerie populaire. À savoir aussi que Cuba vend des capes à d'autres producteurs, notamment St Domingue

Aussi en Consommation

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs