Accueil Société

Kim De Gelder est entré en hôpital psychiatrique

Le désormais trentenaire a été condamné à perpétuité pour son équipée meurtrière dans une crèche en janvier 2009, à Termonde, mais son avocat a toujours demandé son internement. Il a eu gain de cause.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 3 min

Son avocat Jaak Haentjens attendait ça depuis plusieurs années. Désormais, c’est officiel. Deux ans après la décision de la chambre de protection sociale d’interner Kim De Gelder, il vient de quitter la section de défense sociale de la prison de Merksplas pour intégrer le centre de psychiatrie légale d’Anvers. Aujourd’hui âgé de 31 ans, l’homme a été condamné en 2013 par la cour d’assises de Gand à la prison à perpétuité pour quatre assassinats dont trois au sein d’une crèche de Termonde ainsi que 25 tentatives de meurtres, en 2009. Jaak Haentjens a toujours été d’avis que son client devait être interné, vu son état mental. Dans son appréciation, il a été rejoint par le directeur de la prison d’Audenarde qui fréquentait régulièrement son client. Pourtant, lors de son procès, un collège d’experts psychiatres avait décrété que Kim De Gelder n’était pas schizophrène mais présentait les caractéristiques de troubles de la personnalité comme la psychopathie ou le narcissisme. Selon eux, il savait ce qu’il faisait au moment des faits.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs