Accueil Culture Musiques

Le Concours Reine Elisabeth

Cette année, le « Reine Eli » est dédié au piano. Du 23 au 28 mai, les douze finalistes livreront leurs prestations au Palais des Beaux-Arts de Bruxelles à raison de deux par soirée.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 3 min

C’est en 1937 que la reine Elisabeth, passionnée de musique et d’ailleurs violoniste, décide de créer un concours afin de mettre en valeur le talent des plus brillants et des plus jeunes (moins de 30 ans) interprètes de musique classique. La reine Elisabeth aura mûri ce projet d’envergure grâce aux conseils et à l’expertise d’Eugène Ysaÿe.

La première session, destinée au violon, consacrera David Oistrakh, à l’aube de l’une des plus formidables carrières artistiques du vingtième siècle. La seconde, en 1938, récompensera le pianiste Emil Guilels.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Musiques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs