Charles, en toute décontraction, dans sa propriété provençale de Mouriès, où il aime se reposer deux mois par an. Parmi les oliviers et les lauriers roses. © Rudolf Marton.
L’hôtel Castel Jeanson d’Aÿ  propose 17 chambres,  un salon-bibliothèque  et une salle de séminaire.
© Reporters
La Blonde, la Blondinette et le Blond, des «
gens honorables
» à la merci de la «
racaille
».
Les 19 bergeries de Mutoli sont toutes plongées dans des endroits discrets, à l’abri des regards. © D.R.
Les 19 bergeries de Mutoli sont toutes plongées dans des endroits discrets, à l’abri des regards. © D.R.
Les amateurs de photographie étaient nombreux à se rendre sur le toit du Parking 58 pour admirer une vue à 360°. ©Sylvain Piraux
© Mathieu Golinvaux - Le Soir
Piergiorgio Milano dans «
Pesadilla
» et les dédales imprévisibles du rêve. © Manuela Giusto.
Entre la bâtisse des années 40 et le Relais & Châteaux actuel, la transformation a été radicale pour ce luxueux hôtel. © D.R.
Depuis la terrasse de l’espace VIP, la vue sur la scène principale est imprenable... © Mathieu Golinvaux.
HOTEL VERVIERS MICHEL PAUQUET  ©Dominique Duchesnes
De nouvelles zones thématiques vont être installées dans le parc pour renforcer le côté «
immersif
» et ainsi répondre à une demande des visiteurs. © Walibi.
©Dominique Duchesnes.
Dans le commerce de tricot ouvert par Géraldine (34 ans, au centre) il y a deux ans et demi à Liège, on crée aussi beaucoup de lien social. © Dominique Duchesnes
Ancienne employée dans le secteur de la finance, Sen Rei (35 ans) a renoncé à un salaire confortable pour lancer son projet de boucherie végétale. Pour elle, il était important d’« exercer un métier avec plus de sens ». © Dominique Duchesnes.
Ancienne employée dans le secteur de la finance, Sen Rei (35 ans) a renoncé à un salaire confortable pour lancer son projet de boucherie végétale. Pour elle, il était important d’« exercer un métier avec plus de sens ». © Dominique Duchesnes.
En salle, Benoît s’occupe des clients pendant qu’Elodie fait la cuisine. © Coralie Cardon.
Serge, le père, Tatiana et Vladimir, les enfants
: chez les Litvine, la gastronomie est une affaire de famille. © Hatim Kaghat.
Le fil conducteur: des maisons d’exception