Accueil Sports Football Football belge Standard

Nicolas Raskin veut aider le Standard à se relever: «Avec toutes ces défaites, j’ai eu du mal à dormir et à sortir de chez moi»

Touché dans son amour-propre par la situation sportive du Standard, Nicolas Raskin meurt d’envie de voir le déclic ressenti lors du stage se concrétiser sur le terrain. Rencontre avec un jeune joueur qui n’a pas peur de prendre ses responsabilités

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 10 min

Passé pendant deux saisons, de 2015 à 2017, par l’école de formation anderlechtoise, Nicolas Raskin est devenu l’un des porte-drapeaux d’un Standard en bien mauvaise posture, concerné, avec sa 15e place au classement, par la lutte pour le maintien. Qui l’eut crû ? À l’heure de reprendre le championnat ce dimanche par un difficile déplacement à Anderlecht avant de défier une semaine plus tard le FC Bruges à Sclessin. le médian liégeois veut y croire et évoque, du haut de ses 20 ans et avec une maturité incroyable, les défis qui l’attendent, lui et son club.

Le Standard a commencé par un stage à l’Académie et non à Marbella. En quoi a-t-il été bénéfique ?

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Standard

Analyse Standard: Calut a une très belle carte à jouer

Titularisé dimanche face au FC Bruges, le jeune (18 ans) Alexandro Calut, arrivé au Standard en 2016 en provenance de Genk, est prêt à saisir sa chance. Et à prouver à sa direction qu’il n’y a peut-être pas lieu de se renforcer au poste d’arrière gauche. La balle est dans son camp.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs