Accueil Sports

Pas de déclarations fracassantes

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Même si la décision du parquet fédéral « éclabousse » des personnages importants de l’élite belge, la Pro League s’en tient à son droit de réserve. « Ce dont il est question, ce sont des infractions antérieures à 2018, antérieures à toute une série de mesures prises par la Pro League en termes de bon management », a rappelé le CEO Pierre François.

Dans la foulée des reportages sur le footbelgate, le site de la Pro League reprenait toutes les avancées en la matière : entre autres, une nouvelle réglementation relative aux agents avec la mise en place d’un « clearing department » et des règles pour les clubs dans leurs méthodes de travail avec les intermédiaires, nouvelle organisation de l’arbitrage. Et surtout l’application de la loi contre le blanchiment pour garantir de larges mesures de transparence concernant les transferts, les contrats avec les partenaires commerciaux et les agents et le financement des clubs.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Sports

Thomas Vermaelen quitte la pelouse, pas le terrain

Quelques semaines après la fin de son contrat au Vissel Kobe, le défenseur de 36 ans a décidé de mettre un terme à sa carrière. Il reste dans le monde du football puisqu’il est devenu assistant de Roberto Martinez chez les Diables rouges.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs