Accueil Sports Cyclisme Route

Philippe Gilbert avant sa dernière saison chez les pros: «Les fleurs, je les veux sur le podium d’arrivée, pas au départ!»

Le Remoucastrien de 39 ans entame sa vingtième et dernière saison chez les professionnels, non sans objectifs.

Temps de lecture: 3 min

Par rapport à l’entretien qu’il nous avait accordé voici quelques semaines, Philippe Gilbert a profité de la « journée média » accordée par l’équipe Lotto-Soudal, en Espagne, pour apporter quelques détails quant à son programme. Le Remoucastrien a ainsi confirmé renoncer au double rendez-vous des pavés, Tour des Flandres et Paris-Roubaix (les deux derniers monuments inscrits à son prestigieux palmarès) pour leur préférer les classiques ardennaises.

« Devant mon public et sur des routes que je connais par cœur, je voulais m’investir, me faire plaisir aussi car tout a commencé là-bas, à Remouchamps. J’espère que le climat sera de la partie pour que la fête soit complète mais je précise fermement qu’il ne s’agira pas d’une tournée d’adieux. Je ne veux pas qu’on m’offre des fleurs à chaque départ, je les préfère sur le podium d’arrivée avec une victoire ! »

650.000 kilomètres, c’est à 5.000 bornes près le total au compteur du Wallon en presque 20 ans dans le peloton. « Un sacré moteur, sourit-il. Cela représente 1.000 heures de vélo par an. J’ai commencé à la FDJ où nous avions deux camping-cars pour 7, où on devait compter les minutes de douche pour être sûr d’avoir de l’eau. Aujourd’hui, nous sommes dans des bus qui ressemblent à une maison avec tout le confort, nous y passons d’ailleurs plus de temps que sur le vélo. J’ai eu la chance de connaître beaucoup d’évolutions technologiques à l’échelon du matériel, de la préparation, de la nutrition etc. Avant, je montais La Redoute à fond sans calculer mes watts, mon temps. Ici, tout est plus précis, minutieux. Le cyclisme a évolué vers le haut, c’est évident, mais pour gagner un « monument » des classiques, la technique n’est pas suffisante, il faut aussi la tête, la lucidité, l’initiative… »

Ses équipiers, dont Tim Wellens, estiment que Gilbert est transfiguré par rapport à la saison 2021. « C’est normal, j’étais encore blessé, la masse musculaire de ma jambe droite était insuffisante. J’ai beaucoup travaillé dans un hiver « normal » et j’espère en récolter les fruits car je veux gagner des courses. Je n’ai pas eu ce bonheur ces deux dernières années et cela me manque. En 2021, l’équipe, dans son ensemble, a de surcroît touché le fond. Je pense qu’elle n’a jamais été aussi mauvaise. Il fallait absolument changer des choses pour repartir sur de meilleures bases. Car Lotto a une image dans le peloton depuis 37 ans, cela ne pouvait plus continuer ainsi. »

« Je ne m’engagerai pas dans le staff de Lotto »

Au point d’être menacée de dégradation en deuxième division faute de points suffisants. 2022 sera donc capitale. « Les points ne me concernent plus mais je ferai tout pour en apporter et ainsi contribuer à l’essor de ma formation et de mes équipiers pour le futur. » D’une équipe que l’Ardennais quittera quoi qu’il advienne fin décembre. « Je ne souhaite pas m’engager dans une mission dans le staff, cela ne m’intéresse pas. Ma reconversion, ce n’est pas urgent, j’en parlerai plus tard, j’ai des idées, je ne suis pas inquiet à ce sujet. D’abord, je fais ma saison, ensuite je profiterai peut-être quelques mois de cette nouvelle vie. »

Philippe Gilbert célébrera son mariage, aussi, en mai prochain avec sa compagne Bettina, quelques semaines avant de participer au Tour de France pendant lequel il fêtera ses 40 ans.

SON PROGRAMME (jusqu’à Liège-Bastogne-Liège)

Challenge de Majorque

Tour de Provence

Circuit Het Nieuwsblad

Le Samyn

Paris-Nice

Milan-Sanremo

Tour de Catalogne

Volta Limbourg Classic

Amstel Gold Race

Flèche brabançonne

Flèche wallonne

Liège-Bastogne-Liège

Tour de France

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Route

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

SoSoir Voir les articles de SoSoir VacancesWeb Voir les articles de VacancesWeb