Accueil

Mettre en scène la honte sociale

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Art bourgeois, le théâtre ? Ce cliché a la vie dure. Pourtant, un simple coup d’œil à la saison suffit à déconstruire cette image d’une scène en Louboutin, les yeux rivés sur des destins privilégiés. Prenez Iphigénie à Splott , et sa guerrière sacrifiée sur l’autel des politiques d’austérité. Ou encore Incandescences , portée par une jeunesse issue des quartiers populaires. Mais aussi Paying for it , dédiée aux travailleurs et travailleuses précaires du sexe, ou Mawda

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs