Accueil Économie Finances

La dette publique ou le cauchemar de l’Europe

Les règles budgétaires ont été suspendues pendant trois ans. Mais la parenthèse va se refermer l’an prochain. Le retour à la discipline sera le grand enjeu de l’après-covid.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 7 min

Parions sur le scénario optimiste – sous réserve de l’évolution de la situation sanitaire rendue plus incertaine depuis l’apparition du variant omicron. Si le dynamisme économique s’est certes essoufflé à l’automne dernier, l’activité devrait rebondir dans le courant de l’année qui vient de commencer. Et la forte poussée d’inflation resterait passagère. Pour autant, les pays européens seront loin d’avoir digéré la crise.

Sans doute, malgré la mise à l’arrêt partielle de l’activité en 2020 et le va-et-vient des mesures de confinement, nos économies ont-elles tenu le coup grâce à l’intervention massive des Etats – au prix d’une hausse importante et généralisée des dépenses et des dettes publiques.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Finances

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs