Accueil Sports Tennis Grands Chelems

Open d’Australie: Rafael Nadal au second tour en mode rouleau compresseur (vidéo)

Il n’a pas dû forcer son talent face à Marcos Giron.

Temps de lecture: 2 min

Rafael Nadal, 6e mondial, est apparu en pleine forme au premier tour de l’Open d’Australie, lundi à Melbourne, pour battre sans trembler l’Américain Marcos Giron (66e) 6-1, 6-4, 6-2.

« Je joue de mieux en mieux », s’est félicité l’Espagnol de 35 ans qui a souffert d’une blessure à un pied l’an dernier et qui se remet du Covid contracté en décembre.

« Il est difficile de dire où j’en suis par rapport à mon meilleur niveau. Il faut y aller jour après jour, accepter que tout ne va pas toujours bien et rester positif pour jouer avec la bonne énergie et travailler », a-t-il souligné.

Lundi, si le match a duré 1h49 (dont 49 minutes pour la seule deuxième manche), c’est parce que l’Espagnol a commis quelques fautes directes (26), notamment dans le deuxième set (17), qui ont permis à son adversaire de se maintenir un peu plus longtemps sur le court. Mais pas vraiment dans la partie.

Puissant, efficace, mobile, Nadal semble bien remis de la blessure au pied qui l’a obligé à mettre un terme à sa saison 2021 début août, ainsi que du Covid qui l’a mis à plat en décembre.

Vainqueur pour sa reprise du tournoi ATP 250 de Melbourne le 9 janvier, l’Espagnol semble bien en mesure de viser un 21e titre record en Grand Chelem. Si son physique tient.

Berretini lâche un set

Au 2e tour, l’Espagnol de 35 ans défiera l’Allemand Yannick Hanfmann (ATP 126), issu des qualifications, ou l’Australien Thanasi Kokkinakis, 103e mondial et lauréat à Adélaïde la semaine dernière de son premier titre ATP en carrière.

Tête de série N.7, l’Italien Matteo Berrettini a lâché le premier set contre l’Américain Brandon Nakashima (ATP 68) mais s’est imposé 4-6, 6-2, 7-6 (5), 6-3 après 3h10.

Douzième mondial et vainqueur surprise d’Indian Wells à l’automne, le Britannique Cameron Norrie a été sorti d’entrée par le talent américain Sebastian Korda (ATP 43). Le fils de Petr Korda, vainqueur du tournoi en 1998, s’est imposé 6-3, 6-0, 6-4.

Le Canadien Denis Shapovalov (ATP 14) s’est défait du Serbe Laslo Djere (ATP 51) en quatre manches serrées alors que le Français Gaël Monfils (ATP 20) et l’Espagnol Carlos Alcaraz (ATP 31) n’ont laissé que des miettes à l’Argentin Federico Coria (ATP 64) et au Chilien Alejandro Tabilo (ATP 135), issu des qualifications.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Grands Chelems

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Tennis, les résultats et classements Découvrez le programme du jour et le calendrier de la saison

Résultats et classements
SoSoir Voir les articles de SoSoir VacancesWeb Voir les articles de VacancesWeb