Accueil Sports Football Football belge Standard

Les lendemains qui déchantent au Standard: un score positif est rarement suivi de résultats probants

Le Standard a ramené un point inespéré d’Anderlecht (1-1). Menés et parfois même malmenés, les Liégeois ont arraché le partage en exploitant une grossière erreur de Sergio Gomez. Un résultat qui pourrait rebooster une équipe en cruel manque de confiance. Quoique…

Temps de lecture: 2 min

Ce n’est pas la première fois que le Standard réalise une performance encourageante mais celle-ci est rarement suivie de résultats probants.

Exemple en novembre dernier au Club de Bruges. Alors que le marquoir affiche 2-0 en faveur des Blauw en Zwart après 35 minutes, le Standard va réussir l’exploit de revenir à hauteur des champions en titre. Score final : 2-2 et des raisons de croire en un avenir meilleur. Une semaine plus tard, la formation liégeoise éprouve toutefois les pires difficultés à se défaire d’Eupen à la maison. Un but contre son camp d’Agbadou permet aux Rouches d’obtenir 3 points dans la douleur. La suite, ce sont deux revers en championnat : 3-1 à La Gantoise (3-1) et face à Charleroi (0-3, match arrêté suite à des jets de fumigènes et à un envahissement de terrain).

Enfin, l’autre exemple remonte au 12 décembre. À l’Antwerp, personne n’aurait misé le moindre cent sur un succès du Standard. Et pourtant, ce jour-là, les hommes de Luka Elsner vont connaître des sensations dignes de montagnes russes. Laifis ouvre le score mais les Anversois vont renverser la situation en inscrivant deux buts (Engels et… Balikwisha). Alors qu’il reste moins d’un quart à jouer, un nouveau revers se profile pour les Rouches qui créent finalement la surprise en marquant deux buts entre la 87e et 89e minute (Carcela et Muleka). Un succès revigorant et qui permet d’entrevoir un avenir plus serein… Raté !

Le Standard enchaîne trois défaites de rang, deux en championnat (2-1 à OHL et 0-1 contre Zulte Waregem) et un en Coupe de Belgique (3-1 à Gand) synonyme de sortie de route dans cette compétition.

Bref, le partage considéré par bien des observateurs comme « miraculeux » au Parc Astrid n’est pas forcément une garantie de renouveau pour des Rouches au programme bien délicat. D’ici la fin du mois de janvier, le Standard accueillera le FC Bruges, se rendra à Eupen avant de recevoir Malines.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Standard

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

SoSoir Voir les articles de SoSoir VacancesWeb Voir les articles de VacancesWeb