Accueil Monde Proche-Orient

Explosion à Abou Dhabi: l’image écornée du «havre de paix» des Emirats

Les Emirats arabes unis craignent une attaque par drone après l’explosion de camions-citernes. Les rebelles houthis, soutenus par l’Iran, pourraient être derrière cette attaque venue du Yémen.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 2 min

Le feu a pris aux Emirats arabes unis. Ce lundi, des camions-citernes ont explosé à Abou Dhabi, tuant trois personnes (un Pakistanais et deux Indiens) et faisant six blessés modérément touchés, selon la police. Au même moment, de la fumée s’élevait de la nouvelle zone de construction de l’aéroport international, les autorités parlant d’un « incendie mineur » n’ayant pas fait de victime. Malgré les nuages noirs dans le ciel, les regards se sont tournés vers le sud de la péninsule arabique. Car les causes de ces troubles seraient à chercher du côté du Yémen.

Les Houthis, les rebelles yéménites soutenus par le grand ennemi iranien, ont annoncé « une opération militaire d’envergure » aux Emirats alors qu’explosaient les véhicules près des réservoirs de stockage d’Adnoc, la compagnie pétrolière d’Abou Dhabi, selon les informations de l’agence officielle WAM. Le porte-parole militaire houthiste a promis des détails dans la journée.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Proche-Orient

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs