Accueil Société

Face à omicron, la médecine de première ligne résiste bien mais s’épuise

Durant cette cinquième vague, les généralistes sont moins sollicités pour les tests mais davantage pour rassurer et expliquer les mesures.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Politique Temps de lecture: 3 min

Nous ne voyons pas le nombre de consultations exploser comme on le craignait », souffle d’emblée Paul De Munck, président du Groupement belge des omnipraticiens (GBO). Face à la cinquième vague, et l’assaut du variant omicron, on prédisait une médecine de première ligne vite submergée. Pourtant, l’assouplissement des mesures de quarantaine et de testing semble avoir quelque peu délesté les médecins généralistes d’une partie de la charge. Amélie Vanden Eynde est généraliste à Gerpinnes, dans la région de Charleroi. Depuis le mois d’octobre, elle est sur la brèche, et plus que cette cinquième vague, c’est ce flux continu de contaminations hivernales qui commence à la fatiguer. « La vague omicron ne nous apporte pas plus de boulot qu’en novembre. Ce qui nous épuise, c’est qu’on n’arrête plus depuis le mois d’octobre. La première ligne est vachement crevée. » Ce qu’elle fustige, c’est le manque de cohérence dans les mesures et les nouvelles règles qui se succèdent les unes aux autres.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par STORDIAU Pierre, mardi 18 janvier 2022, 12:31

    C'est pour ça qu'une vaccination qui RÉDUIT indéniablement les risque de vous amener à l'Hôpital (et aux USI) Devra être rendue obligatoire !

  • Posté par Maison Médicale , lundi 17 janvier 2022, 19:39

    quand on travaille dans des quartiers où existe une fracture numérique, on est pourtant bien bien débordés...

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs