Accueil Sports Cyclisme Route

La Costa Blanca, terrain de jeu de tout le peloton (vidéo)

À la mi-janvier, la totalité des équipes ou presque pose jantes et valises pour le stage hivernal. Routes parfaites et dégagées, climat aguicheur pour la saison, relief varié et accessibilité ont fait du lieu un incontournable.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

À Altea, sur le vaste parking de l’hôtel Cap Negret, les véhicules bigarrés ont colonisé tout l’espace. C’est que, pas moins de six équipes, de Bahrain-Victorius à AG2R, y ont pris leur quartier. Lotto-Soudal n’est qu’à quelques coups de pédales, et encore, petite plaque. Idem pour les UAE de Tadej Pogacar alors que Remco Evenepoel et les autres loups ont posé les roues à Calpe et son rocher, soit la sémillante station balnéaire voisine. Côté sud vers la bétonnée Benidorm perdue dans sa léthargie saisonnière, à l’Alfas del Pi et à cinq bornes de là par le rivage et cette mer qui ourle dans une douceur aguicheuse, c’est Intermarché – Wanty Gobert qui a pratiquement privatisé l’Albir Garden Resort pour dix jours. « Je pense que, hormis Ineos qui est à Majorque, pour le reste, tout le peloton est concentré sur même pas cinquante kilomètres », sourit sous son masque Valerio Piva, directeur sportif de la formation WorldTour wallonne, au retour de la sortie d’entraînement.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Route

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs