Accueil Belgique Politique

L’AFCN valide l’hypothétique maintien de réacteurs nucléaires en 2025

L’Agence fédérale de contrôle nucléaire estime que le plan B (maintien de Doel 4 et Tihange 3 en 2025) est praticable techniquement à une série de conditions. Mais le plan A (fermeture des centrales) reste dominant à ce stade, conforté par un rapport confidentiel signé Elia. On tranchera en mars. Le match se poursuit.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 5 min

L’Agence fédérale de contrôle nucléaire a rendu, comme c’était attendu, son rapport au gouvernement sur la possibilité de prolonger la durée de vie de deux réacteurs nucléaires. Une possibilité que le gouvernement a laissée ouverte jusqu’au 18 mars prochain : à cette date, s’il n’est pas acquis que la sécurité d’approvisionnement électrique du pays sera garantie à partir de l’hiver 2025-2026 avec les nouvelles centrales au gaz, l’exécutif fédéral pourrait décider de laisser le feu nucléaire brûler au cœur de Doel 4 et/ou Tihange 3. Ce « plan B », l’AFCN le juge « possible du point de vue de la sûreté nucléaire, mais seulement si les installations sont mises à jour », en se basant sur le scénario privilégié d’une prolongation de dix ans.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

34 Commentaires

  • Posté par Duchâteau Jean-Philippe, mercredi 19 janvier 2022, 12:31

    Petits rappels : 1°) La Russie n'est que le deuxième producteur mondial derrière les USA. 2°) Pour le pétrole, ça ne dérangeait personne d'enrichir des régimes totalitaires et sans aucun respect des droits humain. 3°) On nous a TOUJOURS menti ou caché la vérité sur les dangers et la pollution du nucléaire. Pourquoi tout à coup ça changerais ? Personne n'est capable de dire avec certitude l'incidence de la pollution des usines de recyclage nucléaire comme celle de La Hague. 4°) Le renouvelable en Belgique représente déjà 20% de notre consommation alors qu'on n'est pas un pays très favorisé en la matière (peu d'espace et peu de soleil). On peut malgré tout faire beaucoup mieux. 5°) Le gaz n'est qu'une solution temporaire, une fois toutes les habitations bien isolées et le renouvelable à maturité, on pourra s'en passer. Le nucléaire n'est plus acceptable et doit être éliminé au plus vite !

  • Posté par STORDIAU Pierre, jeudi 20 janvier 2022, 18:39

    @Duchâteau Jean-Philippe : Puisque vous répondez vous-même à vos questions ... pourquoi nous les écrire ? ... perte de temps.

  • Posté par Chalet Alain, mardi 18 janvier 2022, 19:10

    Allons, bon, voilà une petite éclaircie. Mais maintenir 2 vieilles centrales ne suffira pas: il en faut plus et il est donc urgent d'en construire de nouvelles. Tout en continuant les recherches sur la fusion.

  • Posté par STORDIAU Pierre, mardi 18 janvier 2022, 18:05

    Faudrait une bonne "Consultation citoyenne" pour reconstruire notre parc Nucléaire et relancer la recherche pour la Fusion (Énergie ultime; gratuite et sans déchets radio actifs). Le CO2 des futures centrales à Gaz va faire fondre ce qui nous reste de banquise; sans oublier que cela va valider la stratégie dominatrice de Poutine.

  • Posté par Ernotte Sébastien, mardi 18 janvier 2022, 14:23

    Le gaz n est que provoire, les enr sont pleine croissance. Fier de mon pays sur ce dossier. Fini les déchets nucléaires poussés sous le tapis. Les générations futures doivent bcp a Tinne Vanderstraete. Bravo.

Plus de commentaires

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs