Accueil Économie Entreprises

Armes wallonnes: une pétition pour plus de transparence défendue au Parlement wallon

Des associations et 1.043 signataires dénoncent que la Région wallonne tarde à publier son rapport 2020 sur les licences d’exportation d’armes et ne respecte pas les engagements internationaux.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 4 min

Nous sommes le 17 janvier 2022 et le rapport portant sur l’année 2020 n’a toujours pas été rendu public ni même pu être consulté par les députés membres de la sous-commission de contrôle des licences d’armes de ce Parlement. Or le rapport de l’Union européenne sur les exportations 2020 a été publié en octobre dernier. Les chiffres sur les exportations wallonnes qui en font partie ont donc été transmis auparavant à l’Union européenne pour lui permettre d’établir son rapport. En Flandre, les députés et le public ont déjà accès aux avis rendus sur les ventes d’armes de décembre 2021 » L’entrée en matière de François Graas (Amnesty International) est claire. Comme premier signataire d’une pétition ayant obtenu plus de 1.000 signatures (1.043 dans ce cas) sur « une plus grande transparence des procédures d’octroi des licences d’armes », il est venu la présenter devant quelques membres de la Commission des affaires générales et des relations internationales.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

4 Commentaires

  • Posté par Fonder Daniel, mercredi 19 janvier 2022, 9:40

    1000 signatures c’est un nombre ridicule, on va pétitionner pour n’importe quoi et débattre du contrôle des papier cul pour les chats au parlement …

  • Posté par Fontesse Philippe, mardi 18 janvier 2022, 20:29

    C'est bien de contrôler et de vouloir faire respecter les règles mais sont-elles bonnes car si ce n'est pas la Belgique qui fournira, ce sera un autre pays moins scrupuleux et nous, on fermera notre usine comme nous avons déjà dû faire dans d'autres branches. Et puis, même un acheteur peut revendre après sans aucun contrôle.

  • Posté par Patrick Yamedjeu, jeudi 20 janvier 2022, 6:19

    C’est qu’on semble oublier en Belgique (surtout en Wallonie). Le résultat de tout cela ce sont des chômeurs de plus car si on vend pas, on met la clef sous la porte. Les acheteurs iront voir ailleurs.

  • Posté par Desmet Marc, mardi 18 janvier 2022, 10:06

    C'est bien évidemment à surveiller! Mais en tant que client, si je ne trouve pas chez Colru, je vais chez Delha...

Aussi en Entreprises

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs