Accueil Belgique Politique

MR: Denis Ducarme annonce la riposte du clan «libéral-démocrate» face à Georges-Louis Bouchez

Comme Jean-Luc Crucke, le député fédéral ne partage pas tous les positionnements de son président. « Avec ses amis », Denis Ducarme annonce donc qu’un « libéral-démocrate » ou « libéral-social » sera candidat à la présidence du MR au prochain scrutin interne, fin 2023.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

La démission de Jean-Luc Crucke de son poste de ministre wallon du Budget continue à faire quelques vagues au MR. Le député fédéral et ex-ministre Denis Ducarme, candidat vaincu face à Georges-Louis Bouchez lors de la présidentielle du parti fin 2019, déclare dans une interview à la DH ce lundi soir, qu’il entend tenter de combler « quelque peu l’immense vide que Jean-Luc Crucke a laissé » et veiller à ce que « la diversité du message libéral » puisse s’exprimer.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

21 Commentaires

  • Posté par L. Jean-Christophe, mardi 18 janvier 2022, 12:56

    La vache !!! C'est festival de majuscules aujourd'hui dans les commentaires ! Manifestement il y a de la rage qui demande à s'exprimer...

  • Posté par Desmet Marc, mardi 18 janvier 2022, 9:57

    Un "libéral social"? curieux de voir cela! Ceci dit le vieux briscard à bien compris que son parti dégringole à cause des inégalités grandissantes dans ce pays... Il y a maintenant des MR de la classe moyenne qui ont besoin du CPAS.

  • Posté par Chalet Alain, mardi 18 janvier 2022, 1:01

    Quant à Ducarme, il s'est trompé de parti: sa place est au PS.

  • Posté par Mahieu Claude, mardi 18 janvier 2022, 9:40

    Tout à fait d'accord avec vous ! Quand on est libéral, on l'est totalement dans les idées et on laisse le social aux socialistes , qui ne s'en privent pas . Que Ducarme et ses apôtres arrêtent de faire les doux yeux au PS , on voit ce que ça a donné jusqu'à présent . Toujours en 2ème position en wallonie . Un peu d'ambition et d'espoir ! Ce que GLB a réussi à ramener au sein du MR , enfin .

  • Posté par Chalet Alain, mardi 18 janvier 2022, 0:57

    Quand le "progrès" consiste à faire des conneries (comme fermer les centrales nucléaires), il est sain de s'y opposer. GLB peut donc être fier qu'on l'accuse d'être réactionnaire et il a bien raison de défendre le véritable libéralisme.

Plus de commentaires

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs